AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles inattendues (PV Arwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mar 16 Oct - 6:44

Encore une fois, le loup solitaire répondant au nom de Zéro s’entrainait sans relâche dans le désert. Il s’entrainait ainsi tous les jours, sans jamais s’interrompre pour quoi que ce soit. Il ne dormait jamais plus que le strict nécessaire pour être en pleine possession de ses moyens à son réveil, il dormait quatre à cinq heures par nuit dans le meilleur des cas. Le plus souvent il dormait bien moins longtemps que cela, de l’ordre de deux à trois heures de sommeil par nuit. Il était face à un rocher se dressant en plein milieu du désert, il était dans la partie rocheuse du désert, le reg.

Face à cet énorme rocher il entrainait la puissance des coups qu’il était capable de porter. Il pouvait frapper le rocher sans craindre les blessures, ses plaies se refermaient systématiquement après chaque coup grâce à son pouvoir de régénération cellulaire. Il frapperait jusqu’à ce qu’il brise ce rocher, il ne stopperait pas son entrainement avant d’y être parvenu de toutes façons, il est bien trop têtu pour cela.

Il frappait dur, il frappait fort, il frappait sans relâche. Il savait que le roc ne tiendrait plus longtemps sous ses assauts répétés, qu’il n’allait pas tarder à s’effriter, alors il saurait qu’il est tout proche d’atteindre son but, qu’il est en mesure de briser jusqu’à la roche elle-même, la matière la plus solide qu’il connaisse. Il frappa encore, encore, et encore. Il frappa encore plus dur, il frappa encore plus fort. Soudain, avec un bruit de choc mêlé à un bruit de cassure, la roche commença à se fissurer au milieu. Il porta un dernier coup, au sommet de sa puissance et pulvérisa littéralement le bloc de pierre. Des éclats volèrent de tous les côtés, il se baissa et ferma les yeux. Il venait d’y arriver, il l’avait fait. Il regarda les cieux et pensa à sa Juri, sa mère décédée, son amour.


"- Maman… As-tu pu me voir de là où tu te trouves ? Peux-tu être fière de moi aujourd’hui ?"
Pensa-t-il.

Il n’obtint aucune réponse d’aucune sorte. Il baissa la tête et regarda les débris de roche par terre. Il avait finalement réussi, il avait surpassée la force de son père qui avait été connu pour avoir été l’un des loups les plus forts n’ayant jamais existés. Il était heureux d’être parvenu à ce niveau, très heureux. Il avait enfin surpassé ce père qu’il haïssait plus que tout au monde, enfin il avait été meilleur que lui. Il avait été infiniment meilleur que lui. Il s’assit pour se reposer et récupérer de ses efforts.

Ce fut alors qu’il sentit non loin de sa position une odeur qui lui était familière, il l’avait déjà sentie une fois. Il chercha dans sa mémoire et alors cela lui revint. Il reconnut l’odeur de la louve ailée qu’il avait brièvement croisée cette nuit là, après avoir fait fuir une bande de loups meurtriers. Il se redressa sur ses pattes et alla à la rencontre de la jeune louve.

Quand il la vit il fut subjugué à plus d’un titre. Elle ressemblait à sa mère comme deux gouttes d’eau, comme si elle était revenue en ce monde ou qu’elle avait eu une sœur jumelle. A bien y regarder il comprit que ce n’était pas elle, déjà celle-ci était bien plus jeune et dans son regard il y avait quelque chose de différent, quelque chose de fragile qu’il fallait aborder avec une extrême délicatesse.

- Bonjour mademoiselle.

- Nous n’avons pas eu l’occasion de nous présenter lors de notre dernière rencontre.

- Je me présente, je m’appelle Zéro.

- Et vous ? Quel est votre nom ?


Il avait été plus courtois qu’il ne l’était à l’accoutumée. De manière générale il se montrait bien plus rude dans ses relations avec les autres loups.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mar 16 Oct - 23:18

Quatre jours déjà...Quatre longues journée et trois nuits froides qu'Arwën arpentait les dune de sable, tournant un peu en rond sans réels objectifs. Elle finit par s’échouée sur un grand rocher, essoufflée et haletantes: elle avait soif mine de rien... la chaleur n’épargnait pas sa gorge... Elle ferma doucement les yeux, se laissant portée par les songes et autres hallucination crées par le cerveau par grosse chaleur...Elle rouvrit bien vite les yeux, un bruit, un son...Un rocher qui se fend, se casse et éclate...elle dresse la tête, un loup approche, un grand loup blanc...l'air froid, pas cruel mais pas accueillant non plus! La louve se redresse péniblement et tente d’apparaître sous sa meilleur forme en s'asseyant bien droite, posture fière, toisant calmement le solitaire de son regard bleuté... Première chose, le loup la dévisage pratiquement, a t-elle l'air d'un fantôme ou d'un monstre? Son aura, son odeur lui semble un peu familière...Qui est ce loup?!...

- Bonjour mademoiselle. Nous n’avons pas eu l’occasion de nous présenter lors de notre dernière rencontre. Je me présente, je m’appelle Zéro. Et vous ? Quel est votre nom ?

Étrange, il se faisait plus courtois, plus...abordable soudainement... Elle comprit bien vite qui il était, un loup n’oublie jamais une odeur ou un visage... C’était lui qui s’était occupé des agresseurs de ses parents cette "nuit" là... Elle s’apprêtait a parler mais il ne lui en laissa pas l’occasion, et ce qu'il lui dit, la laissa bouche bée...Zéro..."Ce" Zéro? Le fils de la soeur de sa mère? Son cousin? Impossible de tombé sur lui, là, comme ca, en plein désert...Elle reprit ses esprit et parla d'une voix suave, envoûtante, calme...Comme elle savait si bien le faire, une voix qui force un certain respect, le charisme par la douceur, l'invincible arme du genre féminin!

"-Soyez remercié pour la nuit du meurtre de mes parents car sans vous peut être serais-je morte a l'heure qu'il est, même si c'est parfois mon souhait que d'avoir été tuer ce soir là...Quant a mon nom, il vous est inutile de le connaitre, je ne le donne jamais, simple précaution..."

Elle tourna autours du loup, l'observant sous toutes les coutures, effectivement il y avait une courte ressemblance avec sa mère, Isil...il pouvait très bien être son cousin après tout...

"-Mais comme nous sommes seuls tout les deux dans un désert, et que je ne pense pas que vous essaierez de m'ecorchée vive, je peux bien au moins vous le donner.Mes parents, Isil et Noatak, sont les deux loups que vous avez trouver mort cette nuit là, tuer par une meute de chasse Evil... et il m'ont donné pour nom Arwën, Etoile-Reine selon eux..."

Elle reprit place devant lui, d'un coté, heureuse d'avoir retrouvé un éventuel parent, d'un autre méfiante car son Cousin Zéro avait un triste passé...Elle restait tout aussi méfiante, il pouvait très bien être un parfait inconnu également...

Elle attendait sa réaction, paiement, le regardant fixement droit dans les yeux, comme seule une louve déterminée sait le faire... Au moindre faux pas, a la moindre agressivité, s'en était finit de leur dialogue, place aux crocs et au sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mer 17 Oct - 0:49

Non, Zéro n'avait pas oublié les évènements de cette nuit là. Il n'en avait pas l'air comme ça mais il avait une mémoire digne de celle d'un éléphant. Il n'oublie jamais rien à propos de personne, et a fortiori quand on lui a causé du tord. Il est particulièrement rancunier. Il se tut après avoir saluée la jeune louve au pelage blanc comme le sien et lui avoir demandé son nom. Quand elle lui répondit, il se laissa envoûter par sa voix douce et suave, un loup du commun se serait sans doute agenouillé devant elle, mais pas Zéro. Il ne se reconnaissait ni dieu ni maitre. Il n'obéissait qu'à son instinct et à rien d'autre. Oh elle avait du caractère celle là, intéressant. Très intéressant même. Elle finit néanmoins par lui donner son nom, Arwen.

Ce nom lui fut familier. Il fouilla dans sa mémoire et se rappella des dernières paroles de sa mère.

"- Va retrouver ma soeur Isil, elle prendra soin de toi. Tu dois vivre... Zéro..."

Il revint au présent et regarda la jeune louve dans les yeux. Son regard s'adoucit il se détendit, signe qu'il ne la craignait pas et qu'elle n'avait absolument rien à craindre de lui. Il prit la parole pour la rassurer quelques peu.

- N'aie crainte Arwen... N'aie pas peur de moi... Cousine. Je ne te ferai aucun mal, je t'en fais la promesse.

Il s'assit, joignant le geste à la parole. Il était dans la position la plus innofensive qui soit. Jamais il ne pourrait faire de mal à un être si cher à son coeur. Il pourrait tuer ses ennemis sans manifester la moindre forme d'hésitation, mais il ne pourrait tout simplement jamais faire de mal à Arwen pour une raison simple. Elle ressemble tellement à sa mère qu'il était totalement et viscéralement incapable de lui faire le moindre mal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mer 17 Oct - 1:11

Ainsi c’était bien son cousin. Elle s'en doutait un peu, la ressemblance frappante, le nom de ce loup...Alors depuis tout ce temps qu'elle cherchait a comprendre ce qui l'avait sauvée ce soir là, c’était son cousin?!... Elle baissa la tête un petit peu, se relaxant totalement, elle émit un léger couinement a peine audible, une certaine tristesse la submergeait lentement: il lui restait une famille en fin de compte...elle se mit a parlé tout bas:

-Alors...Tu es bien mon cousin. J'ai longtemps cherché après la mort de mes parents a retrouver une trace de ma famille, j'ai cherché pendant des lunes entières pour finalement apprendre la mort de ma tante tuée par mon oncle...ma mère m'a racontée ton histoire, et celle de ta mère...je n'ai comprit que bien plus tard!

Dans sa voix, toujours mélodieuse, transparaissait un trouble, un tremblement, une émotion a la fois vague, abstraite, tout en étant intense, une certaine détresse bien palpable... Elle ne savait pas que penser...Oh, certes, elle aurait aimé pouvoir se blottir contre son cousin, sa seul famille, mais elle en éprouvait une certaine gène, non pas qu'il eut un passé trouble, mais juste parce que c’était un mâle, et qu'elle ne le connaissait pas au final... Son cousin, le solitaire, l'inconnu... Elle n'avait pas peur, ça non, mais elle était assez impressionnée, et le fait que ce jeune loup soit grand et visiblement fort en plus d’être doter d'un certain charisme n'arrangeait pas les choses... elle ne réussit qu'a balbutier une vague phrase, sans queue ni tête, un amas de mots rassemblé en un brouillon de texte:

-Donc...tu es ma seule famille...pas seule?! plus?!..alors pourquoi...

Sentiment de perdition et d’égarement, la tête qui tourne, tourne, et tourne encore...l'impression d’être étranglé...elle vacille, ses pattes avant tremblote sous l'effet du trop plein d’émotions, Arwën n'a pas l'habitude de ressentir tant a la foi, ça la perturbe, elle voudrait se faire fourmi et disparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mer 17 Oct - 2:11

Cette nuit là, il n'avait pas immaginé un seul instant que la jeune louve qu'il avait sauvée d'une mort certaine n'était autre que sa cousine Arwen, la fille de la soeur de sa mère, Isil, bannie de la meute des Wells pour avoir aimé un loup issu de la meute des Evils. Voilà une nouvelle raison pour laquelle Zéro nourrissait une profonde aversion pour les clans. Il s'autorisaient trop librement à décider de la vie que devaient vivre leurs membres et ne leur laissaient auncune liberté. C'était un concept liberticide et Zéro était un anarchiste libertaire. Il était génétiquement et psychologiquement conçu pour ne pas s'adapter à ce système pourri jusqu'à la moelle. Il fallait mettre à terre jusqu'au principe même de clan et l'effacer définitivement des mémoires afin que tous les loups retrouvent la liberté.

- Oh... Ainsi tu connais mon histoire et celle de ma mère ? Et... Tu n'as pas peur de moi ?

Dans sa voix toujours aussi mélodieuse, il ressentait une certaine anxiété et fut saisi d'une profonde envie de se lover autour d'elle pour la protéger de tous les dangers qui pouvaient la guetter dans le vaste monde extérieur. Il bondit sous ses pattes quand il la sentit vaciller sous le choc des révélations, s'interposant entre le sol et elle. Il ne voulait surtout pas qu'elle se blesse d'une façon ou d'une autre, elle était bien trop précieuse à ses yeux pour qu'il puisse permettre cela. Quand leurs corps entrèrent en contact, le coeur de Zéro s'emballa et il dut produire un énorme effort de concentration pour ne pas tomber lui aussi.

- Reste tranquile Arwen... Repose toi. Tu as l'air complètement épuisée.

- Ferme les yeux, ne pense plus à rien. Laisse toi aller sans crainte au sommeil . Je veille sur toi, n'ai peur de rien. Je suis là et je te protègerai.

- Je ne laisserai personne te faire de mal... Jamais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mer 17 Oct - 2:32

Et la louve s'endormit...
Elle resta longtemps dans un sommeil paradoxal, laissant chacun des recoins de son être se reposer, se ressourcer. Au matin, le lendemain de sa rencontre avec celui qui se trouvait être son cousin, elle rouvrit les yeux et le vit, lui, toujours la, couché a deux mètres d'elle, surveillant a la fois les alentours, a la fois la louve... elle se redressa, bailla en s’étirant, et, si détendue fut elle, fit apparaître deux grandes ailes blanches immaculées qu'elle déploya de toute leur envergure tel un ange prêt a prendre son envol... Vision splendide et spectaculaire a la foi, c’était une des rares choses qu'elle ne contrôlait pas avec ce pouvoir. Si elle était reposée, en pleine forme, ou si elle se sentait bien et en sécurité, une vague de plaisir et de douceur l'envahissait et provoquait l'apparition de ces deux grands appendices... Elle les étira de toute leur longueur et les flanqua sur ses hanches avant de les faire disparaître dans ce qui semblait être un pétillement de petites étoile, brumeuse et volatile. Elle prit place assise et fit sa toilette matinale (inconvénient d'une fourrure blanche...) puis tourna son regard vers Zéro, qui la regardait toujours:

-Zéro?!...Ca va? t'as le regard vague, j'ai quelque chose sur le museau?

Elle ne prêta pas plus attention a son cousin qui avait un regard troublant et charmeur.

°Pas de bêtises, ma fille! C'est ton cousin et tu viens a peine de le retrouver...Pas le moment de céder a ses yeux ravageurs! Et puis pourquoi il m'a surveillé toute la nuit, mère me disait qu'il était plutôt froid et distant, pas protecteur...° Pensa t-elle en se lechouillant une patte.

Apres s’être soigneusement débarbouillée, elle tourna son regard vers le ciel, son ami, celui qui parfois la portait...la chaleur était déjà là, il faisait sec et lourd mais qu'importe, pour une fois la louve était de bonne humeur, elle n’était pas la dernière de sa lignée, il lui restait une famille, un cousin... certainement un grand ami d'un grand secours pour elle qui commençait a perdre tout espoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Jeu 18 Oct - 5:24

Tandis que la belle jeune louve au pelage d’hiver se laissa aller au sommeil, Zéro se lova autour d’elle comme pour la protéger du danger que recelait le vaste monde extérieur. Jamais auparavant il n’avait ressenti une telle sérénité qu’en cet instant précis, hormis la fugace nuit d’amour passée avec sa mère avant que son monstre de père ne la tue, le condamnant à errer dans les ténèbres et le doute pour le restant de ses jours.

Autrefois, du temps de sa jeunesse, Zéro avait sincèrement aimé son père, Rido. Il était son héros, son modèle, il voulait être comme lui quand il serait grand. Il l’aimait et le respectait plus que le mâle Alpha du clan, Raziel. Il a perdu tout son amour et toute son affection pour lui ce jour-là. Ce jour fatidique, où il perdit ce qu’il avait de plus cher en ce monde. Sa mère, son seul et unique amour.

Depuis ce jour il était persuadé, au fond de son cœur, que plus jamais il ne connaitrait l’amour, il lui avait été à jamais retiré. Pendant bien longtemps il ne fut que tristesse, colère, haine et souffrance. Ce n’était que depuis peu qu’il s’était vraiment relevé et rien de tout cela n’avait vraiment disparu. C’était juste moins visible, comme érodé par les effets du temps.

La nuit passa et quand le soleil se leva sur le désert, la douce et tendre Arwen s’éveilla avec lui. Zéro se leva et s’assit quelques mètres plus loin, le regard tourné dans sa direction. Elle était vraiment d’une beauté à couper le souffle, il fut saisi d’un sentiment de profond respect mêlé à une admiration sans borne quand il la vit déployer ses magnifiques elles banches comme la neige la plus pure qui soit. Après les avoir étirées elle les replia sur ses hanches avant de les faire disparaitre purement et simplement, comme si elles n’avaient été qu’un mirage.

- Je vais très bien.

- La reine des cieux a-t-elle profité d’un bon sommeil réparateur ?


Lui-même ne prenait pas un soin particulièrement attentionné de son pelage, inutile selon lui parce qu’il serait de nouveau sale deux heures plus tard et il faudrait y repasser. Il préférait de loin un bain dans l’eau douce pour enlever la crasse qui s’accumulait et s’ébrouer un bon coup en sortant. Il finissait bien souvent de sécher en marchant grâce à l’effort fourni et la chaleur qu’il en ressentait. Il ne se lavait de la manière traditionnelle que quand il y avait vraiment quelque chose qu’il n’arrivait pas à faire partir autrement, c’est tout.

- Tu es très belle quand tu es endormie. Tu le sais ?

- Bon, quand tu es réveillée tu es magnifique aussi. Mais ce n’est pas du tout la même beauté.


Il ne rougit pas en disant cela, il n’était pas un loup des plus expressif. Rien de ce qu’il pensait ou de ce qu’il pouvait ressentir ne transparaissait au-delà de la barrière de son visage. La douceur de son regard quand il regardait Arwen et sa douceur à son égard, il ne les avaient jamais manifestés vis-à-vis de personne d’autre en dehors de sa mère. Il n'avait jamais regardé personne d'autre ainsi avant ce jour, absolument personne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Jeu 18 Oct - 5:49

Puisqu'il allait bien selon lui, Arwen ne se fit plus de soucis, elle termina sa toilette bien gentiment avant de s’asseoir et de regarder l'horizon, reposée. Alors qu'elle humait les odeur d'herbes sèches portées par les vents chauds, elle se crispa légèrement aux mots du loup... Elle ne se retourna pas, restant le regard braqué sur la ligne d'horizon. Belle? Magnifique? Alors là, personne ne lui avait jamais dit ça, a part peut être son père pour la taquinée quand elle était petite! La, c’était différent, Un jeune loup la disait belle, ca la touchait, c’était certain, mais tout de même... Elle finit néanmoins par se retourner en regardant Zéro.

-Merci, c'est...Gentil...

Elle baissa la tête, ne sachant pas vraiment ou se mettre. Elle jeta un oeil sur son cousin, et fit un léger sourire, si elle était belle, alors lui était quand même mignon! Cela dit, elle se garda bien de le dire, cela aurait été déplacé a ses yeux, surtout après son compliment... Elle se rapprocha un peu de lui, elle se sentait en sécurité là, tout près .

-Zéro...Qu'est ce qu'on va faire maintenant qu'on s'est retrouvés? Nous sommes cousins, nous n'avons que l'un et l'autre, plus de famille...Mère me disait que tu étais solitaire, sans dieu ni maître, mais moi je ne peux pas vivre sans au moins un des miens, je dépérirais... Peut être que..

Elle déglutit. En même temps, essayez, vous, de dire a un grand loups dur et solitaire que vous voulez pas le quitté: c'est assez difficile n'est ce pas?

-Peut être que si je ne suis pas trop...encombrante..je pourrais...Rester avec toi?

Parvint elle a finir, en levant le regard bleue intense vers lui. Une douceur voluptueuse dans le regard, une voix mélodieuse et presque timide... Elle était heureuse, rassurée, impressionnée...et puis malgré ce qu'elle avait entendu sur le compte de son cousin, elle commençait a s'attacher a lui, il était si... différent avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Jeu 18 Oct - 7:28

Tout ce qu’il venait de dire, Zéro le pensait tout à fait sincèrement. Il n’aime pas la vie en meute c’est un fait, mais deux à ses yeux ce n’est pas à proprement parler une meute. A partir de quatre à cinq individus on peut commencer à parler de meute, mais pas à deux comme ils le sont. D’ordinaire il ne se montrait jamais aussi calme et détendu qu’il ne l’était en cet instant. Sans qu’il sache précisément pourquoi, il se sentait libre comme l’air quand elle était à ses côtés. Il n’avait ressenti cela qu’une seule fois dans sa vie auparavant. Se pouvait-il que…?

NON ! Il s’interdit de penser cela, de commencer à s’imaginer quoi que ce soit qui aille dans ce sens-là. La dernière fois qu’il avait ressenti cela pour quelqu’un, il l’avait perdue. Plus jamais, plus jamais il ne voulait revivre cela. Une fois déjà il avait tout perdu, il était hors de question qu’il perde encore un être cher à son cœur, qui plus est à peine après l’avoir rencontré.

Quand sa mère est morte il s’est juré que plus jamais il n’aimerait personne comme il l’a aimée. Que plus jamais il n’aimerait ni n’apprécierait personne, qu’il soit de son sang ou pas. Mais voilà qu’il commençait à se rendre compte que c’était un engagement qu’il ne pourrait tenir. Mais si vraiment il était sûr de ce qu’il ressentait pour Arwen, il se devait de le cacher au plus profond de son cœur, il ne voulait pas qu’il lui arrive malheur, pas à elle. Pas à elle aussi.

- Tu peux rester avec moi si tu le souhaites. Mais je préfère te prévenir dès maintenant, vivre à mes côtés ne sera pas de tout repos. La vie de solitaire est difficile, tu ne m’entendras jamais dire le contraire.

- Mais après la mort de ma mère, et après avoir tué mon père, je ne pouvais pas rester au sein du clan. Ils m’auraient sans doute tué moi aussi.

- Et à vrai dire je ne regrette pas d’être parti. La vie en meute ne m’a jamais convenu, même quand mes deux parents étaient encore de ce monde. J’ai besoin d’être libre, et je sais que je n’aurai jamais pu avoir ma liberté en restant là-bas.

- Oui, j’ai fait le choix d’une vie difficile où je dois être sur mes gardes en permanence. Mais si je ne l’avais pas fait j’ai le sentiment, au fond de moi-même, que je n’aurai jamais pu être vraiment heureux.

- Aujourd’hui, pour la première fois de ma vie, je suis heureux d’être avec quelqu’un d’autre qu’avec ma mère, car tu es avec moi. Si tu veux rester avec moi, restes. Tu seras toujours la bienvenue à mes côtés.

- Mais sache que si à un moment ou à un autre tu veux qu’on se sépare, tu peux me le dire sans crainte. Je comprendrai très bien que tu ne souhaites pas suivre mon rythme de vie et que tu décides d’en choisir un autre.

Il était rare qu’il parle autant, il était d’un naturel plutôt introverti en général. Le fait d’avoir retrouvé un membre de sa famille encore en vie lui avait mis du baume au cœur et avait apaisé son esprit accablé de tourment depuis ce jour terrible. Une larme coula, puis une autre. Quand il s’en rendit compte il essuya ses yeux d’un revers de sa patte avant droite.

- Excuses moi. C’est l’émotion. J’étais convaincu d’être le dernier survivant de ma famille, et d’en être le seul responsable.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Jeu 18 Oct - 9:24

Son coeur se serra lorsqu'elle le vit pleurer...Dieu comme elle aurait voulu le consoler et l'aider mais...Zéro avait sa dignité, et elle n'aurait pas voulu qu'il pense etre en etat de faiblesse. Elle se contenta de discuter longuement avec lui...

Deux lunes s'etaient ecoulées depuis leurs retrouvaille, et nos deux loups ne se quittaient pour ainsi dire plus du tout! En fait, et contre toute attente, Arwen s'etait merveillesement bien adaptée a la vie de nomade solitaire, liberée ainsi des chaines qu'imposait la vie en meute, elle etait bien plus libre que n'importe quel autre de ses comparse "sociabilisé" a l'extreme... La journée etait deja bien entamée et la louve s’adonnait a son activité favorite, slalomant entre les arbres, flirtant avec les nuages...Elle fondit sur un gros lievre qu'elle tua d'un coup de machoire et l'emporta dans les cieux avec elle. Alors elle vit Zéro, qui devait certainement revenir d'un entrainement. Elle piqua sur lui et atterrit devant lui en effacant ses ailes tout en lachant le lievre. Au comble de la bonne humeur, elle trottina droit vers lui et lui donna un coup de museau dans le poitrail puis se posa là, semi blotti contre lui.

Sans dire mot, on sentait qu'elle etait heureuse: famille amis, les deux a la fois, Zéro representait tout a ses yeux, un cousin, un frere, un ami, et parfois quelque chose de plus, une afinité plus subtile qui lui permettait d'avoir confiance et d'etre a l'aise avec lui, chose impossible pour elle d'ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Ven 19 Oct - 8:53

Le temps avait passé depuis les retrouvailles de Zéro avec sa cousine Arwen, près de deux lunes s’étaient écoulées. Comme il l’en avait prévenu, la vie de vagabond n’était pas de tout repos. Ils ne dormaient jamais plus de deux ou trois nuits d’affilée au même endroit, sans quoi ils constitueraient des cibles faciles pour toute sorte d’individus potentiellement mal intentionnés.

De plus, en restant constamment en mouvement comme ils le faisaient et en évitant de rester plus que nécessaire sur les terres d’un clan ou de l’autre, ils tâchaient d’éviter de se les aliéner autant qu’il leur était possible de le faire. Elle s’était bien habituée à ce train de vie, bien qu’elle n’en ait pas vraiment eu le choix si elle désirait rester avec lui. Il s’était inquiété pour rien le jour où ils s’étaient retrouvés.

Un beau jour en revenant de son entrainement, alors que comme à son gré elle arpentait les cieux, il la vit descendre vers lui et remarqua quand elle le lâcha qu’elle avait ramené leur repas. Comme à son habitude il la laisserait manger la première et s’arrangerait avec les restes, il trouverait toujours un rongeur ou deux à grailler au cas où ce qui restait ne lui suffisait pas.

- Belle prise à ce que je vois.

- Encore une fois tu t’es bien débrouillée cousine.

- Du nouveau depuis les cieux ? Aucun danger à l’horizon ?

S’il lui demandait cela c’était pour savoir s’ils pouvaient rester dormir ici cette nuit ou s’ils devraient partir à la recherche d’un autre endroit. Tirer profit de ces pouvoirs que le Créateur, s’il existait seulement, leur avait donné était nécessaire pour survivre. Cela aidait bien dans la vie en clan, mais c’était indispensable quand on vivait comme eux sans appartenir à aucun clan. Quand on a un talent, on se doit d’en tirer profit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Sam 20 Oct - 3:19

La louve le laissa finir son repas tranquillemnt avant de lui faire son "rapport" journalier.

-Tranquilise toi, Zéro, Il n'y a rien a plus de 20 lieues a la ronde a part deux troupeaux de daims, quelques bouquetin tout maigre et irrascible et une ou deux perdrix...

Lui dit elle en s'approchant, tout sourire, et en lui donnant un coup de museau sous le menton. Ces derniers temps, elle s'etait enormement rapprochée de son cousin, c'etait comme un frere, un meilleur ami, quelqu'un a qui on peut se livrer corps et âme... Elle l'adorait, a n'en pas douter. Il discuterent encore un moment de ce qu'arwën avait pu remarquer de la haut, quel superbe avantage que de pouvoir voler, ideal pour l'attaque surprise, la chasse et le reperage... Apres le mot final, comme pour signifier sa bonne humeur, la jeune louve se fit joueuse: Elle taquina Zéro, en l'embetant un peu, puis fit mine de s'enfuir apres lui avoir mordillé et tiré doucement l'oreille. Depuis qu'elle l'avait retrouvé, tout allait mieux pour elle. En meme temps d'avoir trouver sa famille, elle avait retrouvée sa joie de vivre!

Parfois, le soir, elle se faisait maussade, pensive... En ce moment par exemple, alors que la journée se terminait, elle se faisait plus douce, gentille. Souvent, elle s'approchait de zero pour se blottir contre lui, elle adorait par dessus tout poser sa tete sur les deux pattes avant du loup, lui en general posait la sienne sur le cou d'Arwën...ainsi, ils restaient tout les deux pendant deux ou trois heures, le temps de recuperer, voir plus si Arwen etait fatiguée. Fatiguée car utiliser deux ailes pendant plus de 4heures par jours est terriblement fatiguant: les esprits sont joueurs...Ils vous dotent d'un don merveilleux, mais il y a une contrepartie et dans le cas de la louve, c'etait une perte rapide d'energie et une faim et soif superieur a la moyenne...

Ce soir là, elle vint comme a son habitude pres de son cousin, pas tres fatiguée pour une fois, et pris place a ses cotés sans oublier de lui faire ce qu'elle appelait sa "marque d'affection" pour lui. C'etait le seul a la maintenir de bonne humeur, une vrais perle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Sam 20 Oct - 5:20

Zéro n’avait jamais l’esprit totalement tranquille car il ne savait que trop bien à quelle vitesse une situation pouvait tourner en leur défaveur. Bien souvent cela tenait à bien peu de choses, néanmoins les propos tenus par la jeune louve le rassurèrent quelques peu.

Ils s’étaient énormément rapprochés ces derniers temps. Après tout n’étaient-ils pas chacun tout ce qu’il restait à l’autre. Oui, ce devait être cela. Mais il avait beau chercher à croire cela, au fond il n’en avait jamais été complètement persuadé. Par moments il sentait qu’il y avait plus que cela et cela lui faisait peur. Il ne lui en parlait pas pour ne pas l’indisposer et parce qu’en si peu de temps, non. Elle ne comprendrait sûrement pas. Elle aurait peur de lui et elle voudrait le quitter, et cela bien sûr il ne le voulait pas. Elle était la seule chose qui donnait encore un sens à son existence. Il ne pouvait pas la perdre, il n’avait pas le droit de la perdre. Pour cela il se devait de garder pour lui ce sentiment.

Elle le taquina en lui mordillant et tirant doucement l’oreille et fila comme un lièvre. Pris dans la même humeur joueuse qu’elle il se lança à sa poursuite et en la rattrapant il l’attrapa par la patte et ensemble ils roulèrent au sol sur quelques mètres. Et ils continuèrent ainsi à jouer jusqu’au coucher du soleil.

Le soir tombé ils rejoignirent un leurs repaires dans le désert et décidèrent d’y passer la nuit. Comme à son habitude elle vint se blottir contre lui en s’allongeant sur ses deux pattes avant. Il mit sa tête sur la sienne et ainsi, lentement et tendrement blottis l’un contre l’autre, ils se laissèrent aller à un doux sommeil peuplé de songes agréables. Mais celui de Zéro ne le resta malheureusement pas. Il vit dans son rêve Arwën devenir sa mère Juri et le regarder avec un regard empli de colère et de dégoût.


- Zéro… Tu m’avais promis de ne jamais m’oublier. As-tu donc si peu de mémoire ? Me ressemble-t-elle tellement pour que tu l’aimes autant que tu m’aimais ?

- Mère… Je t’ai toujours aimée et je t’aimerai toujours. Tu sais que dans mon cœur tu seras à jamais irremplaçable.

- Zéro… Avais-tu besoin de me prendre ta mère ? Ne pouvais-tu pas te trouver une autre louve ?

- Père… C’est elle que j’aimais. Et ce n’est pas moi qui l’ai tuée ce jour-là… Tu me l’as prise. Ne viens pas maintenant me reprocher de t’avoir tué pour m’avoir pris ce qui comptait le plus à mes yeux. Laisse-moi en paix. Disparais.

L’image de ses parents disparut et ils prirent la forme de ceux d’Arwën. Le grand loup au pelage noir et sa compagne le regardèrent d’un regard froid comme la nuit la plus sombre et dur comme la pierre.

- Tu ne nous a pas sauvés… Ne viens pas maintenant détruire tout ce qu’il reste de nous sur cette terre. Laisse notre fille en paix. Dit le loup.

- Elle mérite mieux que toi… Dit la louve.

Ces mots transpercèrent le cœur de Zéro aussi bien que l’auraient faits des griffes acérées. Il grognait mais en même temps sentait qu’ils avaient raison. Il n’avait pas le droit de détruire la vie d’Arwën. Mais il l’aimait, oui. Voilà ce qu’il ressentait pour elle. Mais il était vrai aussi qu’elle méritait mieux que lui. La vérité est une arme à double tranchants.

- Elle est tout ce qu’il me reste… Nul ne me la prendra. Pas mes parents… Pas vous… PERSONNE !

Il se réveilla soudainement et ne vit que sa cousine blottie contre lui. Il resta dans la position qui était la leur pour ne pas la déranger. Il n’essaya pas de se rendormir parce qu’il savait pertinemment qu’il n’y arriverait pas. Pas après ce qu’il venait de voir dans son rêve.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Zéro le Lun 22 Oct - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Lun 22 Oct - 2:53

Les reves peuplent le sommeil des mortels...Et Zéro ne fut pas le seul cette nuit là a etre troublé par de noirs songes. Arwën, comme beaucoup de fois avant aujourd'hui, fit une fois encore ce terrible cauchemard ou, dans un hallo flamboyant elle entrevoit les loups noirs tuer ses parents... La plupart du temps, ce reve qui represente l'esprit tourmenté de la louve et de ses parents, finit comme la realité passée: pere et mere meurent et fille s'envole...Dans le cas present, le feu s'eteint et Zero met enderoute les assaillant, sauvant pere et fille qui ensemble reveillent mere... Tou se termine bien, une famille est reunit et chose curieuse, Arwën se voit entouré de ses deux vieux parents, de Zéro et de quatre louveteaux...Etrange songe doré que voila, Aucune trace d'un potentiel pere pour ces jeune loup qui appellent Arwën "mere"! Alors elle se tourne vers son cousin, comme pour savoir, et le voit joué avec un des loupiots, le reve s'arrete là...

La louve se reveille brusquement sans bouger: Le rythme cardiaque de son compagnon de nuitée s'est brutalement acceleré, il vient d'ouvrir les yeux... il ne se rendort pas: il a du faire un songe bien plus epouvantable qu'elle... Arwën bouge la tete et vient donné un petit coup de museau pour le rassurer, elle deploit alors ses deux grande ailes et les replient sur eux, les enfermant dans un carcan blanc comme la neige, rassurant, calme, doux et chaud... Seul les son qui peuplent la nuit passe au travers de la barriere de plumes. Arwën reste collée a ce qui lui est le plus cher, continuant de le titiller, de le calmer avec mille attentions. Ca y est, les battement de son coeur se font plus calme, plus regulier, le loups s'est calmé et se laisse bercé par la douceur d'Arwën.

Alors qu'elle n'a de cesse de le dorloter comme le ferait n'importe quelle personne aimante, la jeune louve s'apercoit qu'elle est bien plus douce et attentionné a son egard qu'une simple cousine, plus meme qu'une soeur, pratiquement l'egal d'une mere... Sans pour autant se deconcentrée, elle repense a ce reve ou elle voit Zero et quatre louveteaux... Alors, elle pense que elle, la mere, aurait eu dans cet improbable projection astrale des enfants avec lui? Etrange sentiment de joie que voila, comment pourrait elle batir une si belle chose avec son cousin, solitaire et dur?...
Serait-elle en train de sombrer dans les meandres de la toile des sentiments amoureux sans meme s'en rendre compte ni pouvoir s'en defaire? Mainte fois, sa mere, Isil la sage, l'avait mise en garde contre la surprise et l'inutilité de lutter contre le coeur... Arwën chassa ses pensée agreables, elle reviendraient de toute facon plus tard! Preferant de loin se concentré totalement sur le present et en l'occurance Zéro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Lun 22 Oct - 16:34

Ce cauchemar Zéro l’avait déjà fait plus d’une fois auparavant depuis qu’il avait retrouvé Arwën, mais jamais il ne lui avait paru aussi réel que cette fois-ci. A vrai dire le début de ce cauchemar il le faisait depuis qu’il avait tué son père et fui la meute qui l’a vu naitre, emportant avec lui corps de sa mère bien-aimée. Seule la dernière partie, avec l’apparition de son oncle et sa tante, était venue le prolonger depuis que son chemin et celui d’Arwën s’étaient à nouveau croisés.

Il était confus quand il la sentit se réveiller. Il avait tout fait pour justement ne pas la réveiller, en vain apparemment. Elle lui donna un petit coup de museau pour le rassurer, déploya ses deux grandes ailes blanches comme la neige la plus pur et les replia sur eux. Ainsi ils étaient comme pris dans un carcan rassurant, calme, doux et chaud. Il se blottit contre elle et ronronna à son contact. Il se laissa faire et les tambourinements de son cœur contre sa poitrine se ralentirent de façon clairement audible.

Il remarqua néanmoins dans le regard de sa douce et tendre cousine qu’elle semblait à la fois préoccupée et infiniment heureuse. Qu’avait-elle bien pu voir dans ses propres songes pour être ainsi ? Il cessa de penser à ce que lui-même avait vu pour se concentrer sur elle. Il lui posa directement la question, elle comprendrait parce qu’elle commençait à savoir comment il était, depuis le temps qu’ils partageaient leur couche.


- Mon propre rêve n’est pas bon à raconter, mais je vais néanmoins quand même te révéler ce que j’ai vu.

- Je t’ai vue devant moi, puis tu es devenue ma mère et elle m’a reproché de l’avoir oubliée à cause de toi. Ensuite mon père que j’ai moi-même tué m’est apparu et m’a reproché de ne pas m’être trouvée une louve, de lui avoir pris ma mère… Mais je l’aimais. Et ce n’est pas moi qui l’ai tuée ce jour-là… C’est lui.

- Après cela mes parents ont pris la forme des tiens et tous deux m’ont dit que j’avais été incapable de les sauver, que je devais te quitter car je n’étais pas digne de toi, ni de la confiance que tu m’accordes. je sais qu'ils ont raison, au fond de mon coeur je le sais... Mais je ne peux m'y résoudre. C'est trop dur.

- Je me suis réveillé au moment où je leur tenais tête en leur disant que rien ni personne, pas même eux ni mes parents ne pourraient jamais nous séparer.

- Je veux être avec toi Arwën… Je ne veux plus jamais te quitter… Je ne veux plus jamais te perdre.

- Je… Je t’aime…
Laissa-t-il échapper.

Il se blottit tout contre elle et ne fit rien de plus. Il resta là, sans mots ni gestes. Il attendait, sans même trop savoir lui-même quoi, mais il attendait. Il attendait qu'elle lui réponde, qu'elle lui dise oui ou qu'elle lui dise non, qu'elle lui avoue partager ses sentiments ou qu'elle le rejette. Il était prêt à tout, même à affronter le choix d'Arwën s'il était différent du sien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwën

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 27

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mar 23 Oct - 6:43

La louve ecouta patiement le recit de Zéro, quel epouvantable cauchemard en effet... Elle se serra davantage a lui, sous ses airs de solitaire froid et distant, Zéro etait un jeune loup fragile parfois, et elle s'en rendit compte. Arwen ne lui parla pas de son reve a elle, de peur de l'ffrayer! Zero n'est pas un loup fait pour vivre en communauté, c'est un solitaire, une ombre, un courant d'air... Lui dire qu'elle avait revée delui et d'enfants l'aurait sans doute choqué, d'autant qu'etant le seul loup viable mâle du reve, c'etait sans doute lui le pere...

Pourtant, ce que Zéro lui raconta la figea de stupeur, surtout la fin, le fait qu'il ne veuille plus jamais etre separé d'elle, ca, c'etait plausible, ils s'adoraient. Mais les derniers mots la laisserent stupefaite! Son cousin lui declarait son amour... Zéro, sensible? Amoureux d'elle? Elle, la fille de sa tante?Apres tout, cela n'a rien de vraiment speciale, c'est meme frequent chez les loups. Mais là, dit comme ca, ca avait quelque chose d'etrange... Cela faisait un moment qu'Arwen se questionnait sur ses reels sentiments vis a vis de Zéro, et elle en avait deduis il y a peu qu'il s'agissait d'amour veritable, mais que cela soit reciproque: elle ne s'y attendait pas!

La louve effaca ses ailes et se detacha de lui pour se lever et s'assoir a quelque metres de là, tete basse. Ellesoupira, toutes sortes de pensées fusaient deja dans sa tete.

-Oooh...Zéro, je... Je ne sais pas... Rien ne sera plus comme avant, meme si je dois admettre que moi meme je ressent certaines choses pour toi... J'ai peur de gacher notre si belle complicité, vivre en couple, fondé un foyer ou une famille...Ce n'est pas pour toi, tu n'est pas fait pour te ranger... Tu es libre, comme l'air: rien ne peut te commander, te diriger ou t'arreter... Tu es comme le temps, tu avances sans jamais regarder en arriere!

Sa voix si douce d'ordinnaire etait tremblotante, hesitante... On sentait qu'elle etait troublée, mais on sentait aussi que Zero n'etait pas le seul a eprouver un certain amour. Elle savait que son cousin etait un solitaire, sans dieu ni maitre, sans foi ni lois...

-Je t'ai suivit tout ce temps, je me suis habitué a vivre comme toi, je ne quitterais pour rien au mode cette nouvelle vie, mais... Un jour viendra ou comme tout ceux de notre espece, notre instinct nous commandera d'elargir notre famille et de nous fixé, nous sedentarisé... Et cela, tu en es incapable...

Elle couina un peu, triste.

-Meme si j'eprouve le meme amour, ce lien la nous est interdit... Nous sommes fait pour etre ensemble dans une vie de paix et de liberté, si nous nous donnons l'un a l'autre Zero, Cette vie là finira... Et ca, je ne le veux pas...

En verité, elle essayait de "sauver" Zéro de ses sentiments, car en l'aimant, il dirait adieux a sa vie de liberté... Faire cela, dire cela, faisait enormement souffrir Arwen, mais pour le bien de son aimé, elle se devait d'au moins essayer de l'ecarter de la voie sur laquelle il s'engageait... Celle de la famille, et de la vie a plusieurs, la vie de groupe, de communauté...de...Meute... Tout cela finirait un jour par arrivé! Arwen ferma les yeux, son souffle irregulier etait entrecoupé de hoquet a peine audible, elle etait desemparé de se refusée a lui, elle mourrait d'envie d'etre sienne il y a quelques jours et voila que soudainement elle tentait de le preserver d'une vie qu'ele pensait ne pas lui convenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   Mar 23 Oct - 22:31

Arwën écouta attentivement ce que Zéro avait à lui dire. Le loup au pelage blanc comme la neige rapporta à sa cousine absolument tout ce qu’il avait vu, entendu et dit dans ce sombre rêve. Quand elle se blottit davantage contre lui il enfouit sa tête dans son pelage et, pour la deuxième fois depuis qu’ils s’étaient retrouvés, il se laissa aller aux larmes.

Non, il n’était pas du tout un loup fait pour vivre en communauté. La preuve en était qu’il avait quitté les Wells depuis belle lurette. Bon, même s’il l’avait voulu, après avoir tué son père il n’aurait jamais pu rester sous peine d’être exécuté pour trahison par Raziel et Hakamiah. Il méprisait cordialement ces deux loups pour bien des raisons, et surtout parce qu’il déteste les gens qui se permettent d’en juger d’autres en se basant sur leurs propres critères.

Ses parents appartenaient tous deux à l’ordre dit des « Trônes », les représentants de la justice du Créateur. Il le serait devenu également s’il n’était pas tombé amoureux de sa mère Juri, si en le découvrant son père Rido ne l’avait pas tuée et si lui-même ne l’avait pas tué pour la venger. Il a fui la meute parce qu’il savait pertinemment qu’il n’y avait aucun avenir pour lui là-bas. Même sans cela il serait venu un moment où la vie en clan l’aurait trop indisposé et il aurait fini par prendre ses distances de lui-même, sans obligation aucune.

Il leva le regard vers elle quand ses ailes disparurent. Quand elle se leva il en fit de même et la suivit. Il garda néanmoins sa distance avec elle pour ne pas la déranger. Il sentait le trouble qui prenait place en elle et prêta attention à l’intégralité de ses propos. Quand elle eut fini il prit la parole pour lui répondre.


- Il est vrai que je ne suis pas de ceux qui vivent en meute. Mais vivre en meute et fonder une famille sont deux choses complètement différentes. Il n’y a pour ainsi dire rien à voir de l’un à l’autre. Alors que j’abhorre la vie en meute, je rêve de fonder un jour ma propre famille.

- Si nous décidons aujourd’hui de nous mettre en couple, cela n’affectera en rien la complicité entre nous. Je t’aimerai toujours autant, et sans doute même plus encore qu’auparavant.

- Oui je suis comme le temps, et le temps jamais ne s’arrête ni ne regarde en arrière. Mais je ne suis pas le temps personnifié. Là maintenant, je ne suis qu’un loup semblable à tout autre, et je suis amoureux.


Il avait été totalement sincère avec elle du début à la fin. Il n’avait laissé ni point d’ombre ni sous-entendu quelconque. Il n’avait dit là que la pure et simple vérité, ni plus, ni moins que la vérité pure et dure.

- Je suis incapable de me fixer, c’est vrai. Mais pour toi j’en serai tout à fait capable.

- Je t’aime Arwën, je t’aime de tout mon corps, de tout mon cœur et de toute mon âme. Je t’aime de tout mon être, et rien ni personne ne pourra jamais me faire oublier mon amour pour toi. Jamais.

- A partir de ce jour et jusqu’à la fin de nos jours, nous serons libres et indépendants de la volonté des puissants et des supposés tels.

- Tu es la lune de ma vie. C’est tout ce que je sais, et c’est tout ce que j’ai besoin de savoir.

- Je suis tiens, et tu es mienne.


Il se tut après avoir dit cela. Il n’avait rien de plus à dire, et ne voulait rien dire de plus. Il s’assit face à elle et enfouit sa tête dans son pelage. Sa poitrine se retrouva tout contre celle d’Arwën et leurs deux cœurs battaient à l’unisson. Aucune force au monde n’aurait pu briser l’harmonie qui venait de s’installer entre eux, ni même l’ébrécher. Il attendit qu’elle reprenne la parole.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles inattendues (PV Arwen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles inattendues (PV Arwen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» [Joker & Hells] Retrouvailles inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roaring Wolf :: Terres Centrales :: Les Dunes de Sable-
Sauter vers: