AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « "Toujours" et "jamais" sont deux mots que tu dois toujours te rappeler de ne jamais utiliser. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélya

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 19

Votre Loup. ♥
Meute.: Solitaire.
Mémo.:
Rang.:

MessageSujet: « "Toujours" et "jamais" sont deux mots que tu dois toujours te rappeler de ne jamais utiliser. »   Dim 14 Oct - 7:02

Run Away Ҩ Hélya
« "Toujours" et "jamais" sont deux mots que tu dois toujours te rappeler de ne jamais utiliser. »


C'était un jour où Hélya avait décidé de reprendre contact avec les loups. Cependant, elle préférait errer non loin de cette meute au lieu de se jeter directement dans la gueule du loup. Pour la jeune, se serait du suicide, déjà qu'elle enfin cueillit sa liberté, et de plus, elle ne pensait pas que les membres accueillent un vagabond qui passait juste pour faire connaissance avec têtes féminines ou masculines. Alors elle s'amusait, elle sautait dans la neige profonde où elle formait avec ses quatre pattes suivis de son corps entier, un grand trou. Puis, la louve s'étira en baillant toutes ses entrailles. Une idée enfantine lui traversa le cerveau, sauf que celle-ci se logea dans les pensées de la bête et elle s'exécuta. C'est donc pour cela qu'à certains endroits, on pourrait distinguer, de loin, des cratères qui donnaient sur de longs tunnels. D'ailleurs, Hélya semblait toute enjouée de ce jeu. Avant, quand sa mère était encore de ce monde sans pitié, elle n'aurait pût se passionner pour cette activité. Oui, bien des fois, la mère les avaient défendus de jouer à certaines choses, dont beaucoup, car c'était "dangereux", se rappelait la jeune louve. D'une côté son frère lui manquait terriblement et n'attendait plus que tout au monde que ça soit lui qui pointe le bout de son nez, au milieu de son terrain de jeu. Tandis qu'elle se sentait heureuse maintenant : libre & sauvage. Pendant ce temps la blanche grisée n'avait pas ménagé ses efforts pour former ces galeries, qui de temps en temps, s'effondraient derrière son passage, et ceci la faisait légèrement sursauter, pourtant elle continuait sans jamais se retourner ou encore pour y laisser un simple coup d'œil. Ensuite, la louve aux yeux noisettes se trouva épuisée après avoir finit sa nouvelle construction, c'est pourquoi celle-ci roula dans le coton froid hivernal pour se retrouver sur le dos. Elle se mît à admirer le ciel, les nuages de passage qui ressemblaient à tant de choses, elle rêvait, elle rêvait de bonheur importun.
fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Run Away

Vagabonds.
Âme à prendre.

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 23/08/2012

Votre Loup. ♥
Meute.: Nord.
Mémo.:
Rang.: Aucun

MessageSujet: Re: « "Toujours" et "jamais" sont deux mots que tu dois toujours te rappeler de ne jamais utiliser. »   Mar 16 Oct - 12:55

Elle tire sur les cordes qui la mettent en marche, les cordes d'une patte en douleur. Là où à chaque pas, elle dépose sa patte... Une étrange sensation désagréable se répend à l'endroit blessé de la patte. Cependant, elle n'abandonne pas. Run Away est une jeune louve qui exagère un peu trop, elle ne se laisse pas hanter par la douleur. Une patte blessée, n'a aucun droit de se reposer... Elle droit suivre les pas des autres pattes. Elle doit avancer comme les autres, elle ne fait pas d'exception. Trop exigeante avec elle même, même à la condition de grande douleur souffrante. Tant que Run Away à un coeur qui bat au rhytme qu'il doit, elle avance. Elle n'abandonne pas, pourquoi ? Son coeur bat. En conséquence elle, Run Away peut se blesser encore plus. Arrêtont de parler de bobos, perdue dans ses pensées... Elle ignore totalement le lieu où elle est, personnellement elle a sûrment pas réfléchis à où elle allait. D'après elle, si elle se retarde à avancer tout sera encore plus pire. L'ébène beigne dans ses songes, là où plusieurs phrases s'y répend. Pourtant, elle avance... Par conséquent, la jeune louve oublie de regarder devant elle. D'un regard, un brouillard épais vint lui brouiller la vue qu'elle avait d'impécable. À l'exception d'un côté, sans tarder on pouvait la voir tourner à droite, où bizarrement la vue était merveilleuse... Mais le paysage était que de la neige, elle se sentait bizarrement envahit d'un picottement au niveau du dos. Une voix sourde vint se poser à son oreille, son nom. Elle y tournait la tête à quelques reprises. Mais, ce n'était que le vent, qui soufflait faisant un petit bruit qu'elle décodait comme son nom. Un soupire craintif, mais pas sourd sortit tout d'un coup de cette grande louve. Afin de retrouver sa piste, elle y pencha la truffe vers le sol. Une odeur ? Non, seulement la neige qui lui frôlait le museau sensible. Tout à coup, elle vit une silhouette fine se dessiner devant elle, sans attendre elle se lança à la poursuite de l'intru. Cette silhouette se faufilait partout, elle ne pouvait qu'en voir l'ombre, puisque le brouillard revenait brouiller la piste de la jeune louve. Ainsi, elle n'avait qu'à abandonner, sa pauvre course. À l'occasion un oiseau passait, mais sa patte blessée l'empêchait d'en faire plus qu'elle en devrait faire. Un vent froid glacial, vint caresser sa fourrure grise la faisant voler d'un petit sens et d'un autre. L'oeil bleuté de la demoiselle était facile à appercevoir, il était aussi bleu que la vraie couleur. Mais, son oeil blanc était affreux pour celle-ci, son oeil lui faisait défaut à sa beautée naturelle. Pourquoi avoir hériter cet oeil de son père ? Il est vrai que s'est utile, lorsque quelqu'un croit qu'on ne voit pas d'un oeil. Ça l'approche des pièges au dessus de lui ou plutôt devant lui... Ce dit-elle. En outre, elle oublia tout ce qu'elle s'était dit. S'enfonçant dans ce vent de neiges, là où ses pattes en laissaient de belles traces. Sa patte gauche de derrière s'enfonçait paisiblement dans la neige ? Non, elle s'enfonçait dans cette douleur attroce que lui procurait le frottement avec la neige glacial. En conclusion, la jeune louve pu voir une démarche d'une silhouette au loin perçevant peu dans le brouillard, la silhouette s'était mise sur le dos. Sans pensée mauvaise, elle s'enfonça dans le brouillard. N'importe qui aurait pu sauter sur cette silhouette pour la blesser, dans cette façon elle était vulnérable de ce choix fait comme position. Mais, Run Away n'avait rien de méchant cette fois-ci. Non, elle n'était pas méchante... Ni sadique. Seulement positive en temps normal. Se montrant du côté gauche où était l'intru, voyant qu'elle ne portait pas attention à elle. Run Away entreprit de dire d'un ton aussi glacial que cette neige qui l'embêtait à un point de vouloir la faire disparaitre...
'' Tu sais, de cette position n'importe qui aurait pu te blesser. Cette position est totalement vulnérable. Mais bon, on passe tout par là. Tu as de la chance, que je n'aille aucune mauvaise intention à ce moment même.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« "Toujours" et "jamais" sont deux mots que tu dois toujours te rappeler de ne jamais utiliser. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Event III.2 : Les mots ne suffisent pas toujours
» Galatéa > Parce que voir et savoir sont deux choses différentes (fiche terminé)
» Deux Mots : Je me casse !
» M. le ministre Jean Jospeh Exumé, deux mots...
» My friends ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roaring Wolf :: Terres du Nord :: La Banquise Sérénité-
Sauter vers: