AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie de Rajeli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rajeli



Messages : 3
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: La vie de Rajeli   Mer 10 Oct - 3:24

chapitre 1. orphelin.

Tout était bien, la journée commenceait bien, père m'a dit que je pouvais aller chasser mon petit déjeuner, j'ai attraper un lièvre pour la première fois. Je m'allonge sur la neige essouflé, le lièvre mort à côté de moi. je regarde le ciel bleu et la brume qui sort de ma gueule, je reste allongé comme ça pendant cinq minutes. Puis je mange le lièvre ce qui m'a pris dix minutes. Je rentre à la tanière et je crie ``p'pa je suis rentré``. Je vois mon père sur le sol ensangleté
- p'pa, je crie, papa. je commence à pleurer
- Rajeli, je dois te dire la vérité avant que je meure.
- Non ça va père, dit rien, repose toi, je vais aller chercher un guérisseur de la meute du nord.
Je me lève.
- Non, en un souffle rauque, Rajeli, ma fin est proche. Je ne suis pas ton père.
- Quoi! m'exclamais-je.¸
- Chut, laisse moi continuer. Ton père s'appelait Tsuname et il faisait parti de la meute de l'Est. Ta mère s'appelait Luna et elle faisait parti de la meute du Nord. Ton père a rencontré ta mère en train de de marcher dans le territoire. Il aurait pu la tuer mais il tomba amoureux d'elle alors il l'a séduit. Un mois plus tard, tu es né Rajeli, tes parents ont voulu garder ça un secret mais Kuname, le pire ennemi de ton père, a su. Kuname rapporta au chef de la meute ce qu'a fait Tsuname. Le chef en colère ne pouvait accepter cet outrage alors il tua ton père. Ta mère a eu la conscience de te confier à moi, Seom, car j'étais un ami à elle. Et voilà Rajeli, ton histoire.
- Non père ne meurent pas je t'en supplie ne me laisse pas tout seul, je crie, les larmes aux yeux.
- Adieux,Rajeli, mon fils. Seom finit et lâcha son dernier souffle. Je pleura et quand je fut vidé par toute les larmes de mon corps. je me relève et mes yeux sont chargé de haine. Je ne voulais faire qu'une chose, venger Seom et mes parents. Je cherche des yeux les traces, là, ils devraient déjà être à des kilomètres mais je m'en fichais. Je commence alors à courir mais à courir plus vite que le vent. Les objets deviennent flous tellement je cours vite. En une minute je les rattrape ils sont en tout quatre, je saute sur le premier et l'égorgea puis je saute sur le deuxième et je le blesse aux quatre pattes puis je m'attaque au troisième, je le mord au cou et le déchiquète la poitrine. Le quatrième s'est enfuie pendant tout ça. Je m'approche de celui que j'ai blessé et lui demande d'un ton menaçant:
- Qui êtes-vous et pourquoi vous avez attaqué ma tanière?
- Le chef nous a dit d'attaquer votre tanière et de tuer tout ce qu'on voit.
- Qui est votre chef? dis-je d'un ton plus mençant.
- Kuname.
- Kuname!
-Aaaaaaah!
Tout à coup le loup fut pris dans une douleur et meurs. `` Kuname, pensais-je, le même Kuname qui a tué mon père`` . Je jure que je vais tuer ce Kuname. Et puis je remarque que chacun des loup portait un tatouage rouge de la forme d'un dragon à l'épaule . Je reviens à la tanière et je commence à creuser un trou à une vitesse défigurante. Vitesse. Ça doit être ça mon pouvoir, père m'a dit un jour que y a des loups qui naissennt avec un pouvoir. La vitesse devrait être mon pouvoir, ce qui explique comment j'ai pu parcourir des kilomètres en une minute et aussi comment j'ai pu creuser ce trou en quelques secondes. Puis je mis le corps de père dans le trou et je remets la terre dans le trou. Puis je pleure encore jusqu'à que je n'en peut plus. Je m'endormis au dessus de la tombe de mon père adoptif. Pendant mon sommeil, je fis un drôle de rêve. Je rêva que je pleuré au dessus de la tombe de mon père et il y avait un grand vent. Une forme noire aux yeux rouges. La forme s'approche en ricanant méchament et j'ai pu distinguer un loup noir l'un de ses yeux est rouge sang et l'autre est tout blanc baré d'une ligne grise comme si c'était une cicatrice. La cicatrice garda tout mon attention.
- C'est la cicatrice n'est-ce pas que tu regarde, hein. dit le loup noir, hé ben c'est ton foutu père de Tsuname qui me l'a fait un jour alors qu'on se battait. Alors est-ce que tu vois qui je suis? me demande-t-il d'un ton enjoué. Mais je n'ai pas trop compris qu'est-ce qui se passe.
- Ah je vois, dit-il, tiens je vais te donner un indice je suis le pire ennemi de ton père, non tu ne vois toujours pas, hé ben je suis Kuname.
Je me redresse la seconde où il m'a dit ça. Je saute sur lui mais je me cogne sur un mur invisible.
- Héhé, dit-il d'un ton méchant, c'est ça la chose qui va contrecarré mes plans de dominations du monde, un louveteau de cinq mois. Je vais t'expliquer, un jour un druide que j'ai payer à me dire si jamais je vais dominer Roaring Wolf m'a dit que je dominerai pas seulement Roaring Wolf mais d'autres dimensions aussi mais que seul la progéniture de mon pire ennemi Tsuname m'arrêtera. J'ai essayé de le tuer en combat mais il était plus fort que moi et c'est comme ça que j'ai eu cette cicatrice. Donc j'ai embauché un espion pour qu'il suive ton père partout où il va et c'est comme ça que j'ai su que t'est né. J'a dit au chef sachant qu'l tuerai ton père, ta mère et toi, mais cette imbécile n'a pas pu te tuer. Et quand le chef a demandé où tu étais elle a dit que elle n'a jamais eu de louveteau mais qu'elle en portais un. Cet imbécile l'a cru et l'a juste tué. Ça m'a pris cinq mois pour te trouver et comme je sais qu'un louveteau ne peut vivre sans aide alors j'ai juste voulu tuer se satané de Seom pour que tu meure dans les pire souffrances. Hahaha! Adieu satané louveteau.
Je me réveille d'un coup, le soleil se levé. Je me lève et je dis adieu pour la dernière à mon père adoptif. Je cours aussi vite que le vent, la tête baissé et les larmes aux yeux, je cours et j'entends encore la voix de Seom me dire `` Garde la tête haute, Rajeli, même quand le destin se montre dur.``

chapitre 2. Les fantôme du passé

Aujourd'hui je n'étais pas trop dans mon assiette et je marchais sans savoir où je vais. J'ai déjà une vie dure pour moi un louveteau de cinq mois. J'apprend que je suis orphelin et puis mon père adoptif, Seom, viens de se faire tuer hier, il était ma seule famille. Mais au lieu de penser à ça je devrais plutôt penser où je vais dormir. Surtout pas la tanière de ''père'', il y a trop de souvenirs et en plus sa tombe est là-bas et si je la revois, je vais encore plus pleurer, alors il faut trouver autre chose. Pendant que j'étais perdu dans mes pensées, un énorme loup blanc saute sur moi et me plaque au seul, il me dit d'un ton des plus menaçants:
- Que fais-tu ici à rôder comme ça, hein? tu veux voler la nourriture n'est-ce pas?
- Nourriture? Mais quel nourriture, monsieur?
- Ah, on fait l'innocent? Hé ben tu ne m'auras pas? C'est ici où la meute du nord garde sa nourriture. Maintenant va-t-en avant que je m'énerve.
Il me libère et je cours aussi vite ( donc avec ma super vitesse) après avoir parcouru un kilomètre, je m'arrête. Puis j'entends un grognement, je regarde autour de moi mais je me rend compte que c'est mon estomac qui gargouille. Je n'ai pas mangé depuis hier soir. Je cherche une proie des yeux et j'aperçus un grand cerf juste à cent cinquante mètres de moi. Je cours jusqu'au cerf et je saute sur son cou pour l'égorger. Une fois mort, je mord sa chair avec appétit. Je sens le sang chaud du cerf fraîchement tué, je mâche lentement ma première bouchée, la chair est délicieuse. Je pense que si père était toujours là, il serait vraiment fier de moi. Juste à cette simple pensée je retombe dans cette mélancolie. Je pense aux moments drôles ensembles , comme un jour où je courais après un petit lapin et j'ai glisser d'une colline et en bas de la colline il y avait un lac gelé et je commençais à glisser en tournoyant vraiment rapidement. J'ai traverser le lac gelé et à la fn je me suis retrouvé dans une motte de neige, le derrière en l'air et l'avant dans la neige. J'entendais ''père'' venir en riant, il m'a sorti et on a commencé à rire tout les deux. Je me rappelle sa voix grave mais quand même douce. Chaque fois que je ratait une proie, je me rappelle de ses yeux remplis de tristesse à chaque fois qu'il me donne un conseil pour bien attraper ma proie pour la prochaine fois. Tooute ses pensées m'a fait perdre mon appétit. Je m'allonge, la tête entre les pattes, je verse quelques larmes, je ne peut pas rester dans ce chagrin éternellement. Kuname veut m'affaiblir en m'enlevant la personne qui m'est le plus cher. Il faut que je reste fort. Alors je me lève et je continue à manger jusqu'à que je suis plein. J'ai besoin de parler à quelqu'un. Tout d'un coup, j'eus la plus folle idée, mais la folie devrait venir du côté de mon père, Tsuname. Je commence à courir jusqu'à la Terre Ancestrale, je m'arrête juste au bord du territoire de l'Hiver Du Souvenir. Et oui, vous avez maintenant compris mon plan, tenez je vais vous dire à propos de cet endroit: Cet endroit est maudit. Tout le monde le fuit, même les oiseaux n'osent pas le survoler. Une forêt plongée dans un hiver perpétuel, un lac entièrement gelé à sa lisière, une vieille maison en bois aux vitres brisées. Une malédiction aurait frappé cet endroit. Quiconque marcherait sur ces terres verrait les fantômes de son passé, des êtres qui lui ont été chers voir même de vieux ennemis ... Il est impossible de sortir de cet endroit ... A moins de pouvoir vaincre sa peur.
Maintenant vous avez tout compris. Je prend une grande respiration et je pénètre dans l'endroit maudit. Le froid a dû régner ici pendant très très longtemps. L'endroit est couvert de neige. Je gravit la colline la plus proche. J'aperçois un lac gelé, des montagnes et des des forêts couverts de neige et une vielle maison en bois aux vitres cassées. Tout était silencieux jusqu'à...
- Rajeli, dit une voix douce qui devait sortir de la bouche d'une louve, mon petit.
Je me retourne et je vois une louve d'un blanc immaculé qui devrait venir de la meute du nord, souple, un museau bien afinné, les traits sont bien traçait comme si c'était sculpetait et les yeux d'un beaux bleus ciels. Et je me surpris de dire...
- Maman!
- Oui, m'affirme Louna avec un sourire au lèvre.
- Rajeli, dit une voix grave mais avec un soupçon de gentillesse mais qui sort devrait sortir cette fois-ci d'un loup, mon fils.
Je me retourne et j'aperçois un grand loup noir qui devrait être un loup de l'est, avec des un peu de muscle, une poitrine large, il a une belle forme, un peu svelte, il a un beau et plein de gentillesse ce qui est assez bizzare pour un loup qui est supposé d'être sanguinaire et il a des yeux bleux foncés comme la nuit.
- Papa, me surprise-je de dire puisque je ne le connais.
- Et oui, me répond Tsuname, je suis ton père mon fils.
- Rajeli mon petit, dit une voix que je connais bien, la voix qui m'a parlé jour et nuit, cette voix qui m'appris toute les choses que je connais, elle qui me donne des conseils en chasse.
je me retourne et je voix Seom mon père adoptif, il n'a pas du tout changé, son pelage est toujours gris, il est toujours maigre et il a toujours cette fatigue sur le visage et surtout c'est beaux yeux gris comme la couleur des nuages quand il pleut.
- Père, fut le seule mot que j'arrivais à émettre tellement je suis combler de joie de revoir mon '' père''.
- Oui mais tu peux maintenat m'appeller Seom, me corrige Seom.
- Mais que faites-vous là? demandais-je curieusement.
- Mais pour être avec toi, me répond maman.
Je suis tellement de voir mes parents et surout Seom mais quelque chose me dit que quelque chose ne vas pas.
- Si tu veux tu peux même rester avec nous, m'informe papa.
- Allez reste avec nous Rajeli, insiste Seom.
- Reste, insiste maman, allez, on pourrez être les parents que tu n'as jamais.
Je fut tellement heureux que je saute sur ma maman pour la donner un câlin, mais je passe à travers d'elle comme s elle n'était pas réelle. Je me retourne d'un air perplexe et c'est là où je me souviens Seom m'avertir un jour quand je lui ai dit que j'irai dans l'Hiver du Souvenir. Il m'a dit qu'il est un des rares d'être sorti de cet endoit maudit. Les fantômes qui vivent là-bas détestent les vivants et mangent leur pauvre âme. Et c'est là où je remarque leur sourire cruel et leur yeux deviennent tout blanc. Je commence à courir, je les entends derrière moi criant '' reste avec nous Rajeli, tu pourrais vivre avec nous''. Même quand j'ai dépassé le territoire je continue à y aller. Il fallait à tout pris que je m'éloigne de cet endroit. Après avoir parcouru 2 kilomètres en deux minutes, je me rend compte que c'est le coucher du soleil. Il fallait à tout pris trouver un endroit où dormir. Je regarde autour de moi, je marche quelques mètres, à voilà enfin, une belle tanière. J'entre dans la tanière, et je dors comfortablement dans la tanière. Le lendemain, je me réveille et je sors de la tanière. Je laisse la chaleur du soleil me submerger, tout aurais pu être calme et tranquille s'il n'y avait eue...
- Et qu'est-ce tu fais là espèce de louveteau, dit une voix derrière moi.
je regarde derrière moi et je vois un renard roux. Il est assez jeune et faisais ma taille. Il continue de me crier dessus
- Que faisais-tu dans ma tanière, hein? Tu voulais volez ma nourriture, nest-ce pas? Ah! C'est loups, chaque fois qu'il ne trouve rien à chasser, faut toujours piller reny. Allez, déguerpis d'ici, le gosse.
- Mais monsieur...
- Reny.
- Mais monsieur Reny, mes parents sont mort ainsi que mon père adoptif. Je suis seul au monde. Et hier j'ai fait tout une aventure. Et je n'ai rien volé, je vous le jure. Je cherchais juste un endroit où dormir pour hier soir.
Il me scrute du regard et lâche un soupir:
- Mince, jura le prénommé Reny, tu dis la vérité.
- Ben bien sûr que je dis la vérité. protestais-je
- Bon mais t'as quel âge le môme? me demande Reny.
- Cinq mois, m'sieur. Répondis-je
- Tes parents sont mort ou quoi?
- Oui.
- Et t'as cinq mois en plus! Mais t'es trop jeune pour vivre tout seul. Bon entre et raconte ton histoire. M'ordonne Reny.
J'entre dans sa tanière, on s'asseoit et je commence à raconter mon histoire. En commençant comment je suis né et j'ai finit de comment j'ai trouvé cette tanière. Reny me regarde et m'écoute sans même m'interrompre. Il eut un silence qui a duré quelques minutes
- T'étais un peu fou d'aller à Hiver du Souvenir, lâche Reny pour briser le silence.
- Alors pourrais-je rester avec vous? demandais-je avec inquiétude.
Il eut encore un léger silence.
- Bon, me répond Reny, tu peux rester avec moi. Mais à un seule condition, que tu respecte les règles.
- D'accord, d'accord. Je dis pour le rassurer.
Il commence à me débiter les règles et il commence à m'apprendre des choses de survie que font les renards et je reste un mois avec mon nouvel ami Reny en apprenant comment survive les renards et en retour je l'apprenais des choses que Seom m' appris.

Chapitre 3. Les épreuves.

Aujourd'hui c'est le grand jour! Je me lèche la fourrure avec plus de soin que d'habitude. Voulez-vous savoir pourquoi? Eh bien aujourd'hui, le conseil des renards du Sud et il veulent bien me prendre dans leur école. Reny m'a dit qu'il faut faire des épreuves avant de se faire accepter.
- T'es prêt? Me demande Reny.
- Je pense , ouais. Répondis-je nerveusement.
- Allez viens suit moi, moi aussi j'étais suis nerveux que toi, avoue Reny.
Difficile à croire. Il donnait l'impression d'être tellemnt calme que je pense qu'il disait ça juste pour me réconforter. À mesure qu'on s'approchait de l'endroit le plus mon coeur battait. Une fois arrivé, Reny traverse sous un tronc d'arbre qui formait un arc dans les airs. Je prend une grande respiration pour me calmer et je m'engouffre sous le tronc. Je suit un petit sentier pour après déboucher dans une clairière. Il y a onze renards assis sur onze rochers différends en demi cercle. Le plus vieux d'eux qui était au milieu tonne d'une voix forte:
- Que le prénommé Rajeli s'approche.
Je m'approche un peu tremblant et érpond:
- Oui monsieur.
- Rajeli, dit un renard costaud, tu n'es qu'un loup j'ai pourtant dit à mes confrères de ne pas te laisser venir Mais ils n'en font qu'à leur tête.
- Hoxy tais-toi, réplique une renarde qui était d'un âge mûre, s'il réussit les épreuves on pourra l'accepter. Pour le reste, tu le laissera tranquille. Je sais que tu déteste les loups mais quand même.
Hoxy grogne pour répondre. J'aurais juré que j'avais entendu Reny sopiré. Je le demanderai plus tard.
- On va à présent continuer, intervient le vieux renard, Rajeli tu devras passer une série d'épreuves avant de t'accepter dans notre école . Wiz te dira la première épreuve.
Wiz, le premier renard de la rangée, s'éclaircit la gorge et dit:
- Tu devras me chasser un animal en moins d'une heure mais attention tu devras nous impressioner, avetit Wiz.
Je suis tellement excité que pour dire que j'ai compris j'ai incliné la tête. Je sors de la clairière et je cours vers un coin plein de grosses proies que Seom m'avait montré une fois. Ce voyage m'a pris trente secondes. Je m'approche à l'étang et de là je vois un grand orignal mâle. Je me cache dans un touffe d'herbe et j'attend le moment propice. Je saute avec la vitesse de l'éclair et le mord au cou. L'orignal cabra mais je tiens bon. Pour être sûr qu'il ne m'échappera pas, je plante mes griffes sur son visage. Par m'égard j'ai mis aussi sur ses yeux. La douleur le fit cabrer encore plus qu'avant. Avec mes pattes arrières, je les plante dans sa poitrine. Il continue pendant cinq minutes. Une fois vidé de tout son énergie, il s'effond sur le sol. Une fois que son corps arrête de trembler, je relâche le cou. Je suis fier de moi, j'ai pu tuer un énorme orignal. Je prends sa patte arrière et je tire en courant . Ce voyage m'a pris cinq minutes c'est plus si je n'avait pas cet orignal dans la gueule. Une fois arrivé devant l'entrée, je compte le temps que tout ça m'a pris. Voyons voire, trente secondes+ cinq minutes+ cinq minutes = dix minutes et trentes secondes. Je pense que je vais piquer un petit somme. Je ferme mes yeux parce que essayait devous retenir en pendouillant en dessous du cou d'une bête de 600 kg qui est en train de cabrer, ça prend beaucoup d'énergies et d'efforts. Je m'allonge et je me dit un petit somme. J'entend un bruit d'une branche cassé. Je sursaute, je sursaute tellement haut que je suis déjà debout.Je regarde autour de moi et je vois un écureuil courir devant moi. Je lâche un ouf de soulagement. Je regarde le soleil pour savoir l'heure qu'il est, Reny m'appris comment savoir l'heure juste en regardant le soleil. Il doit être 11h 45. Je prends la patte arrière de l'élan et le tire jusqu'à devant le conseil. En voyant que je tirai un énorme élan, ils me regardent d'un air étonné. Une fois sortit de leur étonnement, Wiz brise le silence:
- Eh bien, Rajeli je n'aurai jamais cru qu'un louveteau aussi petit que toi aurai pu chasser une aussi grosse bête, me félicite-t-il.
- Il a dû tricher, hurle Hoxy, un louveteau de six mois ça ne peut pas chasser une bête comme ça. Il a dû trouver sa carcasse quelques parts dans le coin.
- Tu sais bien que non, contredit la renarde, on n'a même mis un sortilège d'Anti-tricherie pour qu'il ne triche pas.
- Cest quoi un sortilège Anti-tricherie? demandais-je.
- C'est un sortilège pour pas que les participant ne triche pas mais tu comprendras les sort et tout ça après que t'as réussi les épreuves, répond la renarde.
- Bon, tonne le viellard, assez bavarder. Hoxy te dira la deuxième épreuve.
- J'enseigne l'art du combat, dit Hoxy avec un sourire malicieux aux lèvres et les yeux plein de cruauté. Tu devras combattre une créature. Tu as le choix entre une vipère, un loup enragé, un porc-épic, un ours, un aigle, un lynx ou un puma, à toi de choisir.
Voyons voir, la vipère est trop rapide et pourra me tuer avec son venin. Un loup enragé surtout non, je n'aurais pas le courage de tué un loup à part Kuname ou ses sbires. Un porc-épic est dangereux à cause de ses piquants et me tuera avec, seul les pékins arrivent à les faire retourner sur le dos mais je ne sais pas comment faire. Un ours je ne sais pas trop avec ses grandes griffes et ses grosses dents et son cou est trop épais. L'aigle aura l'avantage des airs, ses serres sont trop coupantes. J'hésite entre le lynx et le puma. Le lynx, il faut au moins de loups pour le tuer et le puma...
- Alors t'as choisis? Me demande Hoxy impatient.
- Je choisis le puma, je dis d'une voix sûre.
Non mais pourquoi j'ai dit le puma, non mais pourquoi. J'ai envie de me suicider ou quoi. Un tronc d'arbre s'ouvre et laisse passer un puma. Il rugit et cherche des yeux pour voir sa nouvelle victime. Elle saute sur moi en rugissant. Je me baisse juste assez pour sentir ses griffes froides et coupantes frôler au dessus de ma tête. Elle se retourne et court vers moi en ouvrant sa gueule puante. Je reste là en position d'attque pour être prêt. Au dernier moment je saute sur sa tête, je cours le long de son corps. Je descend et je lui mord une patte arrièrre. Le puma rugit de douleur. Elle se retourne et m'assène un coup de patte. Elle m'envoie juste devant les renards. Je me lève et je la vois sauter sur moi. Je bascule en arrière sur le dos. Je vois le félin passer juste au dessus de moi et il se cogne sur un muinvisible. Comme moi dans le rêve avec Kuname mais le temps de demander des questions. Je roule d'un côté avant que le puma s'crase sur le sol. Il se relève un peu étourdi et confus. J'en profite pour le sauter sur le coup. Il rugit et secous de droite à gauche la tête. Je plante mes griffes sur sa figure et avec mes pattes arrières, je les utilises pour le déchiqueter la poitrine. Il cours partout dans l'arène et de temps en temps il s'arrête pour secouer encore plus vigoureusement le cou. Je lui lâche le cou et je le mord la patte avant mais tellement fort que je lui ai broyé l'os puis je m'attaque à l'autre et je lui mord l'autre patte en le déchiquetant. Je cours en dessous de lui et je donne un violent coup de tête sur sa jambe que je dysloqua l'os. J'ai fait ça tellement rapidement que le couguar à juste eu le temps de crier de douleur et de rage et il s'effond sur le sol plain de sang. Son corps continue à trembler comme pour se rattacher à la vie. Je le mord au crâne pour lui donner le coup de grâce. Je relâche le puma et je recule essoufflé. Le puma mort est baigné dans une flaque de sang. Je regarde les renards. Ils regardent le puma avec horreur. Puis ils me regardent soit avec étonnement soit avec horreur mais Hoxy me regadait plus avec colère. La renarde fit un geste avec sa patte et le puma disparaît dans la terre et la terre aspire le sang du puma. Je regarde ébahit la scène que je viens juste de vous décrire.
- Ce combat fut... comment dire ... divertissant, dit Hoxy en serrant les dents.
- Rajeli, tu vas devoir à présent faire la quatrième épreuve, dit le viellard d'un ton pas mal calme pour quelqu'un qui vient juste de voir passer un combat entre un louveteau et un puma, Maxi te dira ta prochaine épreuve.
- Dans mon cour, dit Maxi un renard tout musclé et en pleine forme, je te garderai en forme. Tu as le choix de la catégorie pour ton épreuve. Tu peux choisir entre la musculation, la natation, la course, l'équilibre ou l'escalde.
- Je prendrai la course, dis-je avec beaucoup de sûreté qu'avant.
- Bon ton épreuve sera que tu devras courir mais tu seras poursuivi par un ours ou une autre créature de ton choix. Juste choisis maintenant.
Un ours c'est gros et balourd, c'est sûr un ours.
- Je prend l'ours.
- Bon et l'épreuve seras que tu devras le semer. Bon avant tu peux le rencontrer si t'as envie. Montrez-le l'ours.
un arbre tombe en mille morceau et je vois derrière les morceaux d'arbre un ours attacher à un arbre. Attend! Non, c'est pas possible! Pas Grincheux! Grincheux c'est un ours à qui j'ai piqué son dîner. Il s'est fâché et a commencé à me poursuivre. J'ai couru avec son dîner dans la gueule jusqu'à un lac en glace. La glace à céder sous son poid et il a eu un bain d'eau froid. Il est sorti de l'eau en grognant. Quand je le vois, je me cache mais à chaque fois que je le vois, il est toujours de mauvaise humeur. C'est pourquoi je l'ai donné le nom de Grincheux. Bon revenons à l'histoire OK. En me voyant, Grincheux fut en premier perplexe puis étonné. Il commence à grogner et il passe son pouce sous sa gorge en faisant un trait. Puis il me désigne du gros doigt. Un geste que je pense veut dire ''t'est mort''.
- À vos marque, Crie Maxi, prêt, partez.
Je commence à courir dans vitesse normale. Je regarde derrière et je vois Grincheux en train de galoper derrière. Quelqu'un à couper sa corde. Une fois assez loin de la clairière, Je passe à la vitesse super vitesse. Je m'arrête au bout de 5 kilomètres ce qui m'a pris une minute. Je regarde derrière moi, plus de Grincheux pour aujourd'hui. Je rigole et j'imagine la tête qu'il doit faire. Une grosse goutte de bave tombe sur mon épaule. Je remarque une grosse ombre sur moi. Je tourne ma tête en tremblant et je vois un gros ours debout derrière moi. Sa gueule est plein de bave, celui-là on va l'appeler Baveux. Baveux se baisse et rugit en envoyant son haleine qui pue grave dans ma figure. Finalement on va l'appeler Gueule Puante. Je bats l'air avec ma patte pour chasser la puanteur. Puis je commence à courir mode vitesse. Puis je tombe nez-à-nez avec Grincheux. Il grogne en me voyant. Tout à coup j'ai eu une idée. Je tire ma langue et je commence à courir vitesse rapide. Je retombe nez-à-nez avec Gueule Puante. Je commence à courir vitesse normal. je vois au loin une grosse masse brune, Grincheux. Je continue à courir. Il reste à présent encore trois mètres, deux mètres, un mètre et à trente centimètre je saute dans les airs. Et BANG, les deux ours se sont cogné dessus. J'atterris sur le dos de Gricheux et je me laisse glissé le long de son dos. Je me retourne et je regarde la scène. Grincheux a la tête posé sur l'épaule de Gueule Puante, une langue pendouille un côté de sa gueule hors de sa bouche et il a un grosse bosse sur la tête. Gueule Puante à l'arrière-train dans les airs, la tête dans le cu de Grincheux et un gros bobo sur la tête. Je pouffe de rire en voyant la scène. Je retourne à la clairière. Les renards sont toujours là et il me regarde l'air de dire '' jamais il meurt celui-là''.
- Bon, dit Maxi en me regardant amusé, tu dois être un excellent coureur, me félicite-t-il.
Je bombe mon torse fier du compliment.
- Bon, dit le viellard, continuons, Oreo te dira la cinquième épreuve.
- Je t'aiderai à t'orienter en suivant seulement ton instinct, dit dOreo. On va t'envoyer quelques part sur Raoring Wolf et tu devras revenir ici. Reyna téléporte le quelques part.
La renarde dont je pense que le nom est Reyna balaie l'air avec sa patte. Je sens qu'on me propulse loin dans les airs en une seconde et une seconde je tombe dans un bois enneigé. Je me sentais nauséeux. Je secoue la tête pour chasser la nausée. Je regarde autour de moi. Non pas ici! C'est l'endroit où j'ai tué les sbires de Kuname. Je cours rapidement vers un endroit où tout avait commencé là-bas. Je m'arrête devant la tombe de Seom. Je tremble en me souvenant tout ce qui m'est passé le mois dernier. Les larmes commencent à me monter aux yeux , je les chasse d'un battement de cils. Attend, il faut que je me concentre sur mon but et mon but est de retourner à la clairière. La clairière où ily a les renards est juste à l'auré la Forête Changeante. La Forêt Changeante est au sud et le sud c'est par là. Je cours à la direction du sud quelques secondes plus tard, Je me retrouve juste devant l'entrée de conseil. Je me rend compte que j'ai soif, je vais à l'étang la plus proche, l'étang où j'ai tué l'élan, je bois quelques gorgées d'eau jusqu'à que ma soif soit étanché. J'aperçois un lapin de l'autre côté de l'étang. J'entend mon ventre gronder. Je cours au dessus je saute sur le lapin avant même qu'il peut se rendre de qu'est-ce qui se passait. Une fois le lapin mort, je le mange et étrangement en prenant tout mon temps. Une fois les os bien léché et le cadavre enterré, je reprend mon chemin pour retourner à la clairière. Je trouve mon chemin facilement et je passe en dessous du tronc d'arbre.
- Eh bien, dit Oreo joyeusement, t'es revenus. On se demandait si t'allais revenir.
- On va passer à la sixième épreuve, dit le viellard et je pus lire dans son ton ''jamais il meurt ce louveteau de six mois'', Smoosky te direra la prochaine épreuve.
- J'enseigne la survie par-ici, dit Smousky, ton épreuve sera de répondre à deux questions à propos de la surivie. Première question: que fais-tu avec les restes de viande de ta proie si tu peux n'en peux plus et pouquoi?
Seom m'a déjà apprit ça quand une fois quand la proie était trop grosse pour nous deux.
- On enterre les morceaux dans un endroit où on sait qu'on va se rappeler juste au cas où qu'il y a une sécheresse ou si on meurt de faim et que notre chasse n'a pas été bonne.
- Très bien, c'est bien, dit Smousky, bon on va passer à la deuxième. Nous les renards, quand on se fait poursuivre qu'est-ce qu'on fait?
Reny m'a déjà quoi faire une fois. Il m'a dit qu'il faut tooujours utiliser sa tête quand on se fait poursuivre. C'est qu'est-ce que j'ai fait avec les deux ours.
- On emmène notre poursuivant quelques parts où il ne pourra pas nous attraper ou on l'emmène dans un piège.
- Bon excellent! Dit Smousky satisfait.
À vrai dire c'est l'épreuve la plus facile que j'ai eu de la journée.
- Bon on passe à la suivante, dit le vieux loup ennuyé, Hoksy c'est à ton tour de dire la septième épreuve.
- J'enseigne l'histoire de Roaring Wolf, dit Hoksy d'une voix perçante. Dis-moi qui est le créateur de Roaring Wolf?
- Archeox, je répond.
- Bon, dit Hoksy, comme j'enseigne l'histoire ici, dit moi une histoire, une légende ou une anecdote.
Je pense à quelle histoire je devrais dire.
- Il y avait une fois, un loup qui s'appelait Tsuname et il faisait parti de la meute de l'Est. Il y avait aussi un louve qui s'appelait Luna et elle faisait parti de la meute du Nord. Tsuname a rencontré Luna en train de de marcher dans le territoire de la meute de l'Est. Il aurait pu la tuer mais il tomba amoureux d'elle alors il l'a séduit. Un mois plus tard, un louveteau, les deux loups ont voulu garder ça un secret mais Kuname, le pire ennemi de Tsuname, a su. Kuname rapporta au chef de la meute ce qu'a fait Tsuname. Le chef en colère ne pouvait accepter cet outrage alors il tua Tsuname. Luna a eu la conscience de confier le louveteau à vagabond.
Je vois Hoxy relever la tête et les yeux plein de haine comme si mon histoire l'a fait quelque chose.
- Excellente histoire, dit Hockey en hochant la tête, j'ai l'impression que c'est vraiment arrivé. C'est ce que j'ai envie quand on raconte une légende. J'ai jamais entendu cette légende, bizarre, continue Hoksy. Je connais pourtant toutes les légendes sur Roaring Wolf. Bon ben tanpis, passons à l'épreuve suivante.
- La huitième épreuve sera donné par Rooky, dit le vieux.
- L'étude des créatures, dit Rooky, je t'apprendrais tout sur les proies, leurs avantages et leurs défauts. Qu'est-ce que moi j'apprends, a un peu un lien avec la chasse. Dit moi des informations sur un animal dans la forêt à part les loup et les renards.
Je pense que je vais dire sur les cerfs.
- Les cerfs sont des animaux de la famille des cervidés. Ils ont des grands cornes qu'on appelle des bois. Ils sont des gros herbivores. En automne, ils perdent leurs bois pour qu'en printemps ils repoussent. Ils se reproduisent pendant les mois de printemps. Dans la saison de la rut, les mâles se battent pour une femelle. Et puis, euh... Ils brâment jusqu'à vous péter les tympans.
Quelques un se retenaient de rire et quelques un souriaient. Le vieux ne sourit pas mais fronce les sourcils, aparemment il n'a pas le sens de l'humour.
- La neuvième épreuve sera donné par Harley, dit le vieux renard.
- La traque, dit Harley, c'est ce que j'enseigne. Ton épreuve sera de nous traquez un animal. Mais pas n'importe lequel, on va te montrer des crottes et tu devras traquer l'animal et tu devras nous la ramener. Tiens je vais te montrer où est la crotte d'accord.
Il descend de sa pierre. Je le suis hors de la clairière. Il m'emmène dans une partie de la forêt. Je ne regardais pas où j'allais parce que je regardais autour. Harley me retiens et je le regarde en fronçant les sourcils.
- T'allais marcher sur la crotte, me dit Harley.
Je baisse mes yeux et je vois une crotte puante.
- Si tu aurais marcher dessus, me dit Harley, tu aurais perdu l'épreuve. Allez je te laisse maintenant. Bonne chance!
Il part en me laissant tout seul avec une crotte puante. Un jour Seom m'a dit que quand on renifle une crotte on saura d'où elle viens et tout ça. Aparemment il faut que je renifle ce caca de je ne sait sait quel animal. Je me baisse pour renifler avec dégoût. Je la renifle et c'est comme si je sentais des informations sur la bête. Elle appartient à un cerf mâle, la crotte été là il y a à peine 10 minutes et le cerf avait très soif. Ça me donne une idée où il est parti. Je cours vers le ruisseau le plus proche. Là, il est en train de s'abbreuver. Un gros mâle avec des grosses cornes et bizarrement il avait une tache sur l'arrière-train. Je ne sais pas à quoi ça peut bien servir. C'est la première fois que je vois un cerf avec une tache noire. Bon enfin, on s'en fiche. Avec ou sans tache, je vais quand même l'égorger. Je m'approche de lui sans faire de bruit. Je saute sur lui et je l'étouffe. Le cerf se cabre pour que je relâche la prise mais je tins bon. Il continue jusqu'à qu'il s'épuise du manque d'oxygène. Je reste jusqu'à il respire plus. Je l'emmène en trottant jusqu'à la clairière. Je le jette à leurs pieds (ou pattes) le cerf.
- C'est très bien, dit Harley, c'est très bien pour un jeunot.
- Mais on ne sait même pas si c'est ce cerf, contredit Hoxy.
- Il porte la tache, dit la renarde, c'est ce cerf. Il a passé le test.
- Bon on va à présent passé à l'épreuve finale, tonna le vieux. Reyna c'est à toi
- J'enseigne ici la magie, dit Reyna, l'épreuve sera, je vais te demander des questions et tu devras toujours dire la vérité sinon le lynx se fera un réel plaisir de t'avoir pour lunch.
Je déglutit. J'ai intérêt de dire la vérité.
- Tu as juste besoin de répondre à trois questions, me rassure un peu Reyna. Première question: quel est ton vrai nom en incluant celui de ton père.
- Je m'appelle Rajeli fils de Tsuname.
- Deuxième question: as-tu un pouvoir?
- Pourquoi?
- Attention t'es obligé de répondre sinon tu deviendra de la pâté pour lynx.
Je baisse la tête et répond:
- Oui.
- Quel est-il? Me demande-t-elle en levant un sourcil.
- Hé, m'écriés-je, ça compte come question, n'est-ce pas?
- Bon oui d'accord, me répond Reyna maussade.
- Mon pouvoir c'est la vitesse.
- Alors c'est comme ça que t'a semé l'ours, dit Maxi tristement.
Je fit non de la tête.
- Alors comment? Demande Maxi.
Je leur raconte la façon dont je les ai semé. Maxi rit:
- C'est la meilleure façon de semer un ours que j'ai jamis entendu, rigole Maxi. J'aurais dû voire la scène.
- Bon vous avez finit de bavarder, grogne le vieux.
- Oui maître Darius, répond Maxi en baissant la tête.
Aparemment le vieux s'appelle Darius.
- Rajeli fils de Tsuname, me dit Darius, tu as passé les épreuves. À avant de te laisser je dois savoir tes origines.
- Vous-voulez dire comme de quelle meute vienne mes parents, je demande anxieusement.
- Oui, me répond Darius.
- Mon père est de la meute de l'Est et ma mère elle appartient à la meute du Nord.
Le vieux Darius relève la tête les yeux pétille de je ne sais quoi, d'enthousiasme ou comme s'il attendait ce jour depuis des années.
- C'est lui, dit d'une impatiente Darius, c'est lui c'est le loup dont parle la prophétie.
- Mais quel prophétie? Dmendais-je.
- C'est toi de la prophétie:
De l'union interdite de deux loups,
Un du Nord et un de l'Est, d'une meute de loup,
Naîtrera un louveteau qui sauvera Roaring-Wolf du mal,
Il aura l'éducation des renards du Sud avant de faire sa vengeance.
C'est lui, continue Darius, c'est lui.
- Calme-toi, dit Hoxy inquiet, on n'est même pas sûre. Il est peut être comme l'autre. En me toisant du regard.
- Non cette fois-ci c'est lui, continue Darius.
Il se lève et descend de sa pierre. Il me souffle quelque chose:
- Il faut que tu reste ici et faire ton éducation. On t'accepte ici dans notre école. (Il lève les yeux et regarde dans le ciel avec un sourire au lèvre) Archeos j'ai réussi ma mission.
Il s'écroule. Il y eut un grand brouaha que la seule chose dont je me souviens c'est que je me suis évanouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie de Rajeli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roaring Wolf :: Welcome to our world. :: « Journal Intime »-
Sauter vers: