AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||

Aller en bas 
AuteurMessage
Zack

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 20

Votre Loup. ♥
Meute.: Bannis.
Mémo.:
Rang.:

MessageSujet: On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||   Mer 22 Aoû - 10:44


Le soleil commençait à étendre ses rayons lumineux sur les terres de Roaring Wolf, effaçant peu à peu les multiples ombres que la nuit offrait. Une légère brise soufflait à travers l'épais feuillage des arbres alentours, les herbes ondoyaient aux gré de la brise, s'aplatissant les unes sur les autres. Le ciel était composé de multitudes teintes de bleu signe de beau temps pour la journée. La journée allait être belle. Pas de pluie, un grand soleil. Un soupir brisa le calme silence qui régnait. Il y allait avoir peu d'ombre si la journée était belle. Le grand loup qui était prélassé sur le flanc se disait qu'il allait se sentir désorienté. Ses yeux noisettes, qui semblaient davantage orangés à causes des rayons de l'astre diurne, fixaient une ombre qui était en train de disparaître.
« -
Zack, qu'attends-tu ? Lèves ta carcasse insignifiante ! »
Le dénommé Zack retint un grognement mécontent mais ses oreilles s'orientèrent vers l'arrière de son crâne en une attitude contradictoire. Il écouta néanmoins la voix qui sifflait d'un ton menaçant à son oreille. Il n'allait pas lui dire qu'il n'était pas d'accord. Car sinon il se retrouverait seul. Et Archeos sait combien son peu de raison existant s'auto-détruirait si cette voix l'abandonnait. Certes elle le traitait pour le moins durement, mais il y était habitué après tout. Il n'était qu'une gêne depuis sa naissance, il n'avait pas eut d'autres choix que de s'y résigner. Son estomac signala sa présence par un gargouillis sonore.
« -
Tu dois manger. On ne sait pas si ils ne sont pas sur tes traces.
- Je le sais... murmura le lupin d'un air quelques peu lasse. »
Zack se leva en serrant les mâchoires lorsque ses muscles ankylosés protestèrent par une douleur. Il fit rouler une à une avec lenteur ses articulations avant de s'ébrouer pour chasser les brindilles qui s'étaient nichées dans son pelage épais. Il fronça brièvement le museau et passa quelques coups de langue sur ses épaules et son poitrail. Il se réfugia automatiquement vers les broussailles épaisses et le couvert des arbres car il ne supportait que très peu la chaleur et la luminosité. Il cligna plusieurs fois des yeux et chercha une ombre proche d'un noir abyssal. Ses yeux parcoururent rapidement les quelques étendues d'herbes recouvertes de pierre et de feuilles et tomba sur ce qu'il cherchait. Un grand pin qui surplombait quelques autres jeunes végétaux, étendait fièrement une immense ombre d'un noir profond. Un sourire fade s'étira sur les babines de Zack qui s'en approchait avant de s'asseoir au bord de l'ombre. Il tendait sa patte avant droite avant de la poser doucement sur la surface noire, c'était comme si il la posait sur de l'eau. Et dès qu'il arrêtait de penser au fait que l'ombre était un portail, ce n'était qu'un sol. Il fixa une ombre qui était à deux mètres de lui et visualisa de nouveau l'ombre comme une porte. Du côté de la seconde ombre, un peu de fourrure marron clair en sortait. Le sourire du Banni s'élargit un peu et il se laissa rentrer dans l'ombre pour ressortir de l'autre. Son pouvoir était juste fascinant à ses yeux. Rien ne pouvait le qualifier mieux que ce mot.
Il continua de marcher pendant de longues heures, passant régulièrement d'ombres en ombres. Il semblait fuir quelque chose. Et pourtant il chassait en même temps.
« -
Zack. Tournes à droite lorsque tu arriveras à l'arbre mort. ordonna la voix qui s'était légèrement adoucie. »
Zack redressa une de ses oreilles et s'arrêta dans sa course.
« -
Pour aller où ? murmura t-il.
-
Silence. Tu n'as pas à me poser de question. Tu n'es pas assez important pour ça. La voix était sèche et sans appel. Contentes toi d'écouter ce que je dis. Tu sais que je ne veux que ton bien Zack... Rajouta t-elle comme si ce n'était plus la même. »
Ses oreilles s'étaient plaquées contre son crâne, un son plaintif sortit de sa gorge. Mais lorsqu'il avait entendu la fin, il s'était sentit un peu mieux. Il avait donc reprit sa course au trot et tourna bien à droite au niveau de l'arbre mort. Le sol avait changé. Il était plus... mou. Et on s'y enfonçait plus facilement. Il fronça les sourcils et continua de progresser mais avec difficulté. C'était un marécage. L'eau lui arrivait à mi-flancs, le sol était boueux, c'était une sensation totalement désagréable. Il se figea lorsqu'il entendit un clapotis dans l'eau cherchant instinctivement une ombre où se réfugier, mais à son plus grand désarroi, il n'y en avait point. Il avait retenu instinctivement sa respiration.
« -
Croâ. Croâ..
-
Pathétique. Commenta t-elle. »
Il eut un grondement sourd en réponse mais il fixait l'eau vaseuse avec un regard honteux. Il arrivait à peine à apercevoir son reflet, mais ce qu'il pouvait le mieux voir c'était ses yeux, yeux où il régnait une étincelle étrange mais inquiétante. Il préféra continuer d'avancer avant qu'elle ne lui fasse encore une remarque et il se figea de nouveau lorsqu'il cru voir un pelage blanc très près. Beaucoup trop près de lui à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer

Haut Gradé.
Chef Suprême.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Ouest.
Mémo.:
Rang.: Dominant - Nada

MessageSujet: Re: On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||   Mer 22 Aoû - 17:48


On se comprend n'est-ce pas ?
Ft. Lumidee Slalow & Zack
Un vent très léger soufflait sans conséquences sur la Terre. Les feuilles frétillaient doucement sous la brise, les herbes, plutôt longue, démontraient une souplesse que l’on n’aurait pas cru possible. Le paysage est presque entièrement silencieux, seul le grésillement légers des insectes à la recherche de l’amour est perceptible à cet heure matinale. Le soleil est encore bas dans le ciel, il est encore tôt, presque tout le monde dort.

« Lumidee réveille toi … tu te souviens il faut bouger ! »
« He … i … hein ? »

Une voix très légère ce fait entendre, visiblement, l’animal qui a parler est encore légèrement endormi. Quelques secondes plus tard, la tête blanche d’un jeune loup émerge d’entre les herbes. Les yeux collés par la fatigue, le petit animal baille puis, il regarde autour de lui quelques secondes, son regard clairement inquiet. Il n’a pas souvenir de s’être assoupi à cet endroit. Abaissant les oreilles au plus bas, le jeune animal gémit très légèrement. Il n’aime déjà pas l’endroit. Cependant, une petite bestiole lumineuse, que le jeune mâle appelle affectueusement «Lola» virevolte autour de lui. Veuillez seulement ne pas trop la chercher attentivement, car ce jeune lupin est le seul qui peut voir cette petite bête aux allures étranges. Alors que Lumidee prend quelques secondes de plus pour se réveiller correctement, le soleil perçe entre deux nuages, l’aveuglant l’espace de quelques secondes. Laissant entendre un glapissement mécontent, le jeune blanc referme les yeux rapidement, réunissant sans le vouloir les deux côtés de la cicatrice qui entaille méchamment sa paupière gauche.

« Mais qu’est-ce que tu fais ? Ils vont t’entendre !! »

Soupirant lentement, le jeune mâle leva son regard sombre vers la petite bille blanche qui le regardait d’un air légèrement mécontent. Il lui adressa un très léger sourire puis il se leva doucement. Encore fatigué, Lumidee Slalow eut la vague impression que ses pattes ne le soutiendraient pas. Mais, il fut content de voir qu’il arrivait encore à se tenir debout sans trop de problème. Relevant la tête pour observer aux alentours, le jeune loup remarqua une assez grande zone ou l’herbe était aplanie, brisé, arrachée. Son sourire, jusque la encore visible, disparu immédiatement. Tournant un regard effrayé vers Lola, Slalow ouvrit les lèvres.

« C’est quoi sa ? »
« Tu as eu une autre crise hier … j’ai cru bon de te faire oubliée Lumidee … »

Le regard du jeune loup était perdu et colérique à la fois. Comment pouvait-elle faire cela ? Comment pourrait-il apprendre à se contrôler s’il n’arrivait pas à se souvenir des moments où il perdait le contrôler. Détournant les yeux, ceux-ci brillant légèrement par les larmes qui s’y tenaient encore, Lumidee ouvrit les lèvres, parlant d’une voix tremblante.

« Tu ne m’aide pas en faisant cela Lola … »
« Désolé … je … » Cessant de parler brusquement, la lueur s’agita avant de reprendre. « Va te cacher un loup arrive !! »

Sans plus réfléchir, le jeune mâle s’élança dans un buisson, mais il était clair que l’animal l’avait aperçu, il avait un pelage tellement clair que toute la planète pouvait le trouver sans problème. Coucher au sol, le regard directement déposer sur le nouveau venu, Slalow sentit que son cœur battait la chamade, c’était tellement fort qu’il pouvait le sentir dans ses pattes. Un léger rayon de soleil perça entre deux nuages, directement la ou il était cacher, son pelage d’un blanc de beige ce mit à briller, on pouvait clairement percevoir la cicatrice sur le visage de l’enfant. Ouvrant les lèvres, Lumidee parla, tremblant de tout son corps.

« Qu..qui..qui…» Inspirant profondément, le jeune mâle tenta de se calmer, sans grand succès. « Qui êtes v..v…vous ?? »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 20

Votre Loup. ♥
Meute.: Bannis.
Mémo.:
Rang.:

MessageSujet: Re: On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||   Jeu 23 Aoû - 7:08


Zack déglutit lentement. Il avait été vu. Et le fait qu'il lui ait parlé venait de détruire ses espoirs de fuite. Il prendrait surement trop de temps à fuir, et les rares ombres à proximité n'étaient pas assez ténébreuses. Il ferma de nombreuses minutes ses yeux noisettes essayant de se convaincre qu'il n'avait pas été vu. Et qu'on ne lui avait pas adressé la parole.
« -
Il t'a vu. Tu n'es qu'un minable incapable. »
Un son gémissement plaintif fit vibrer ses cordes vocales et il abaissa les oreilles. Sa queue qui émergeait de l'eau s'était posée sur la surface boueuse et commençait à faire des aller-retours nerveux, produisant un petit fond sonore aqueux. Il entrouvrit un oeil avec un air quasiment blessé puis ouvrit l'autre. Il se redressa quelques peu et détailla le jeune lupin blanc qui lui avait adressé la parole tout en faisant bien attention d'éviter son regard. Il survola rapidement son visage, deux yeux dorés terrorisés, une longue balafre qui semblait avoir manqué de peu l'oeil gauche de loup, il a un pelage blanc très épais. Peut-être même plus que le sien. Mais lorsque le regard noisette du Banni croisa accidentellement celui du jeune solitaire, il y aperçut quelque chose qui lui semblait... familier. Un spasme secoua les épaules du loup tricolore et il continua sa progression mais il avait obliqué vers la berge où se trouvait le loup blanc. Non pas qu'il recherchait sa compagnie, loin de là. Mais progresser sur la terre ferme serait beaucoup plus aisé que dans la boue. Zack retint un petit soupir lorsqu'il sentit un sol dur sous ses coussinets. Il s'ébroua et reporta son attention sur le loup. Enfin, sur un point à proximité dudit loup. Ses pattes avants semblaient pétrir le sol. Il était nerveux. Son regard bougeait tout le temps, il fuyait celui de l'autre lupin. Il était très certainement plus vieux que lui, mais il ne savait pas faire face aux autres. Peut-être qu'il risquait d'avoir une crise si cela continuait. Son coeur pulsait à un rythme douloureusement irrégulier. Sa respiration se faisait sifflante et Zack commença à reculer en poussant un gémissement.
« -
Tu es en danger Zack... C'est un danger.. Il va te faire du mal. Tues-le.
-
Tu n'en sais rien, non pas encore... non s'il te plaît... Non, non, non... »
Il avait peur. Peur de ce qu'il devenait lorsqu'il avait ses crises. Sa respiration commençait à se brouiller et il sentait ses babines se tordre en un sourire inquiétant. Il continuait de gémir inlassablement qu'il ne voulait pas. Il raclait la terre de ses griffes et il verrouilla son regard noisette-orangé à celui doré de son interlocuteur. Il appelait silencieusement au secours, il s'était tu. Elle lui avait bloqué la parole. Parce qu'il avait protesté. Ses cottes se soulevaient à un rythme saccadé et ses épaules furent prises de tressautements. Il comprit qu'il était en train d'avoir un long rire tonitruant.
« -
Ne me résiste pas Zack ! Je ne veux que ton bien tu le sais ! Laisses-moi prendre le contrôle de ton corps ! vociférait-elle.
-
Non... Je veux pas... Non pas encore.. Laisses moi ! »
Il fixait dorénavant le sol avec hargne. Il ne se voyait pas, mais il savait qu'il avait la voix légèrement déformée, un rictus aux lèvres et les pupilles rétrécies à leur maximum. Il avait plus en plus de mal à respirer. Il détestait quand elle faisait ça.

Elle lui hurlait des choses, et il se contentait de serrer les dents. D'habitude elle ne provoquait jamais les crises d'elle-même. D'habitude... Elle était douce. Plus gentille. A moins que la voix gentille était une autre voix... Il ne savait plus.
« -
Fais nous confiance Zack... On veut t'aider.. Tu nous appartient.. soufflaient plusieurs voix en harmonie.
-
N-non... répliqua t-il faiblement. »
Zack avait finit par s'effondrer au sol. Il jeta un coup d'oeil apeuré au loup blanc, le corps prit de spasme.
« -
Zack... souffla t-il en le regardant. Aidez moi... »
Il laissa choir sa tête contre le sol regardant dans le vague espérant qu'il les laissent tranquille. D'habitude il ne résistait pas aux crises, mais là le fait qu'il y ait de l'eau à côté ne lui inspirait pas confiance. Il pourrait se noyer ils s'en ficheraient comme de la dernière pluie, et il ne s'en rendrait même pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer

Haut Gradé.
Chef Suprême.

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 26

Votre Loup. ♥
Meute.: Ouest.
Mémo.:
Rang.: Dominant - Nada

MessageSujet: Re: On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||   Jeu 23 Aoû - 12:14


On se comprend n'est-ce pas ?
Ft. Lumidee Slalow & Zack
Lorsque le regard doré du jeune mâle avait détecté la présence imposante du mâle qui se trouvait dans le marécage, le sang de ce dernier avait fait un tour presque complet dans son cœur. Sa respiration s’était saccadée et son cœur lui semblait sur le point de lâcher. Ce fut d’ailleurs pour cette raison que lorsque Lumidee ouvrit les lèvres, la voix qui en sortie fut tremblante, légèrement étouffée, mais surtout, clairement terrorisé. Sans quitté le tricolore des yeux, le jeune mâle tentait de contrôler un peu son corps. S’il paniquait trop son pouvoir se mettrait de la partie et sa, Lumidee n’en avait pas du tout envie ! Ce fut a ce moment d’ailleurs que la voix douce et roucoulante de la petite lueur de fit entendre.

« Il semble Sympathique … »
« Lola … la dernière fois que tu as dis sa le loup à essayer de me tuer … »

Insulté, la petite boule de lumière devint rouge l’espace de quelques secondes, poussant un couinement légèrement mécontent à cette réaction, le regard de Lumidee Slalow se détourna de l’animal quelques secondes. Il jeta un regard assassin à sa petite boule de lumière puis, sans plus attendre, il se remit à regarder le loup tricolore. Clairement, ce dernier l’observait indirectement, ce n’était pas une chose qui plaisait particulièrement au jeune blanc. C’était très impoli de faire ce genre de chose, grognant pour lui-même, le jeune mâle finit par croisé le regard orangé de l’animal. Un frisson d’horreur le traversa de part en part. Cet animal semblait aussi étrange que lui, Lumidee ne comprenait pas cela. Énervée, la petite lueur clignota plusieurs fois avant de finalement prendre la parole.

« Sauve toi pendant que tu … »
« Arrête la tu m’aides pas Lola ! »

Une nouvelle fois, la lueur prit une teinte rouge. Elle se déplaça rapidement et elle vint donner une légère tape dans les reins du mâle. Ce dernier poussa un glapissement mécontent et il jeta une nouvelle fois un regard assassin à la jeune bestiole. À ce moment, le bruit léger de l’eau fit gémir la jeune bête. Sa colère disparut aussitôt, sa queue d’un blanc poudreux se dirigea directement entre ses pattes arrières. Il était tellement effrayé qu’il était presque coucher au sol. Son corps arrivait difficilement à soutenir son poids plume. Le regard doré du jeune mâle suivit, non sans horreur, l’ascension du mâle vers la terre ferme. Que voulait-il y faire ? Pourquoi soudainement le sol lui paraissait si attirant ? Recommençant a trembler de plus belle, Lumidee ne comprenait pas pourquoi tous les canidés qu’ils croisaient agissaient aussi étrangement en sa présence.

Le silence s’alourdissait à chaque secondes. Sans cesser d’observer le mâle, Lumidee regarda son comportement étrange. Sa respiration, son sourire remplit d’une grimace tordu, son pelage qui s’hérissait, son regard qui s’emplissait d’une folie à certain moment. Le jeune mâle l’entendit même murmurer. Mais Lumidee n’avait rien entendu, à qui parlait-il donc ? Tournant les yeux vers la lueur, il ne comprenait pas. Il n’était donc pas le seul ? Ce fut à son moment que le jeune blanc entendit plus clairement la voix du mâle. Tournant la tête vers lui a une vitesse qui le surprit lui-même. Il entrouvrit les lèvres, incertain de ce qu’il devait réellement faire.

« Laisse le la … j’ai une mauvaise impression Lumidee »

La voix de Lola semblait paniquée, jamais Slalow l’avait vu dans un tel état. Détaillant le corps du loup devant lui, le jeune mâle fit un pas vers l’avant, émergea un peu d’entre les buissons qui le cachaient presque entièrement. Un pas, puis un autre, le jeune mâle sorti complètement. Laissant apparaitre son corps complet. Malgré son jeune âge, le jeune mâle semblait grand. Ce n’était pas faux d’ailleurs, il avait plusieurs centimètres de trop. La lueur bougeait autour de lui, pestant méchamment, elle ne voulait pas qu’il se dévoile.

« Bon maintenant il va te tuer .. tu es un crétin Lumidee »

Le jeune mâle ignora le commentaire. Il observait encore le mâle étendu au sol. Si ce mâle tentait une attaque, la panique le protégerait, c’était toujours ainsi de toute manière. Ouvrant doucement les lèvres, Lumidee laissa entendre sa voix.

« Je ne peux vous aidez si vous ne me dite pas comment … »

Le blanc ignorait ce qu’il pouvait faire. Il ne savait pas ce que le mâle vivait, il ne comprenait pas tout ce que ce mâle voulait au fond. Tournant les yeux vers Lola, le jeune mâle ouvrit les lèvres brièvement.

« Reste près de moi, on sait jamais ! »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se comprend n'est-ce pas ? || Privé Defy' ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roaring Wolf :: Hors jeu. :: » Corbeille :: Corbeille des Rp's-
Sauter vers: